La maigreur, complexe et souffrance

Difficile de se faire prendre au sérieux dans une société où le diktat de la minceur impose ses lois… Et pourtant, les personnes souffrant de maigreur constitutionnelle peuvent être tout autant mal dans leur peau que celles se plaignant d’une surcharge pondérale.

Pour mémoire, on parle de maigreur lorsque l’indice de masse corporelle se situe entre 14,5 et 16,5 kg/m2. L’expression de «maigreur constitutionnelle», très récente, date des années 1980. Elle désigne la maigreur innée, héréditaire, à ne pas confondre avec la maigreur acquise (maladie, troubles du comportement alimentaire, etc.).

Comment parvenir à grossir, lorsqu’on a un métabolisme hyperactif ou un appétit insuffisant? Et, surtout, comment grossir «sainement», étant donné que les aliments les plus caloriques (les sucreries et les graisses) sont, en excès, néfastes pour la santé?

Voici les règles d’or d’une prise pondéralesaine:
• Augmenter la consommation des glucides complexes (pain, pâtes, riz, légumes secs, etc.) en privilégiant les produits complets, dont la valeur nutritive est nettement meilleure.
• Consommer les sucres rapides sous la forme d’aliments sains, tels que fruits secs, biscuits aux céréales, crèmes et desserts aux fruits.
• Ajouter un peu de beurre ou d’huile pressée à froid aux aliments cuits et du fromage râpé aux soupes, purées, lentilles, omelettes, etc.
• Grignoter entre les repas des fruits oléagineux, bons fournisseurs de graisses saines, ainsi que de vitamines, minéraux et oligo-éléments.
• User et abuser d’épices, qui ouvrent l’appétit en augmentant la sécrétion gastrique. Pour la même raison, mâcher souvent du chewing-gum.
• Boire beaucoup de jus de fruits, dont l’apport calorique est assez élevé. De surcroît, l’assimilation rapide de leur sucre, le fructose, déclenche la sensation de faim.

L’importance du renforcement musculaire

Quelqu’un de naturellement maigre peut être en excellente forme et ne pas souffrir d’une constitution fragile. Cependant, comme nous l’avons vu, de nombreuses personnes maigres ont une mauvaise image de leur corps. Une excellente mesure consiste à adopter un sport qui développe la musculature de façon harmonieuse, le renforcement musculaire notamment. En effet, une silhouette très mince et musclée «passe» bien mieux qu’un corps maigre et mou.

Rita Ducret-Costa
Pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

Articles Liés

- Publicité -

Derniers articles