Accueil Santé Detox Envie d’une cure détox? Un remède ayurvédique à la rescousse!

Envie d’une cure détox? Un remède ayurvédique à la rescousse!

Flatulences, lourdeurs gastriques, digestion difficile, mauvaise haleine… Notre corps nous envoie des signaux pour nous faire comprendre qu’il est chargé en toxines et fatigué. Cela est courant après une période de stress intense ou de repas copieux et arrosés. Grâce à une cure détox, le corps redevenu propre retrouve un bon fonctionnement de ses fonctions vitales et une agréable sensation de bien-être et de légèreté.

Par ailleurs, toute personne soucieuse de son alimentation, sa santé et sa forme devrait faire une cure dépurative et détoxicante après des écarts répétés ou aux changements de saisons.

Le foie, l’émonctoire par excellence

Pour se détoxiquer, il faut agir sur le foie, l’organe le plus impliqué dans le processus d’élimination des déchets et de toxines provenant de l’extérieur (métaux toxiques, herbicides, pesticides, etc.) ou de notre corps (médicaments, alcool, agents conservateurs). La médecine ayurvédique nous propose un médicament pourvu d’une action ciblée sur le foie, contenant un mélange de plantes locales, indiennes ou méditerranéennes en poudre, ainsi que du fer. Alors que certaines plantes favorisent l’action thérapeutique, d’autres réduisent ou annulent les effets secondaires potentiels. Ce médicament ayant largement fait ses preuves, il est statistiquement l’un des remèdes végétaux le plus utilisé au monde.

L’Ayurvéda, «science de la vie saine» et cure détox

Les fondements de la médecine ayurvédique remontent à plusieurs millénaires. Selon la conception ayurvédique, la santé est le résultat d’un équilibre harmonieux entre tous les systèmes fonctionnels du corps. Lorsque cet équilibre est rompu, sous l’influence des facteurs physiques et psychiques les plus divers, la maladie s’installe. Les médicaments ayurvédiques agissent aussi bien à titre préventif que curatif, rétablissant l’équilibre.
A relever que ce remède hépatique accompagne idéalement aussi la convalescence ou la chimiothérapie.

Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

A lire aussi

Règles: interdiction de souffrir

Douleurs intenses, crampoïdes dans le bas-ventre, parfois migraines, nausées, diarrhées… La dysménorrhée, ou règles douloureuses, concerne 40% des femmes, à des degrés différents.

L’eau, indispensable à notre organisme

Il faut, paraît-il, boire 1,5 litre d’eau par jour. Mais pourquoi un tel chiffre? Tout d’abord, c'est l’un des éléments essentiels dont...

Déroutante spiruline

Très riche en protéines et en fibres, l'algue spiruline exerce un effet coupe-faim, tout en fournissant très peu de calories. Il serait toutefois fort dommage de l'identifier aux régimes minceur. Il s'agit en effet d'un complément alimentaire de grande valeur, adapté à tous et à tout âge.

Prix des médicaments: la décision prise aujourd’hui par le Conseil fédéral nuit à la place économique et scientifique

Bâle (ots) - Interpharma est très déçue par la décision du Conseil fédéral sur les ordonnances relatives au prix des médicaments. Le fait qu'au moment...

Une réponse homéopathique aux états grippaux

Comme chaque année, la saison froide apporte son lot de pathologies touchant l'appareil respiratoire. Concernant la grippe, après une incubation de un à cinq...