Accueil Alimentation Vitamines Vitamine C naturelle: qui peut en consommer?

Vitamine C naturelle: qui peut en consommer?

Fatigue, susceptibilité aux infections et survenue d’allergies, problèmes de cicatrisation… Un apport en vitamine C sous forme de complément alimentaire peut souvent se révéler nécessaire sans pour autant se substituer à une alimentation variée et équilibrée. Mais qui est concerné par cette supplémentation? Et surtout, quelles sont les précautions à prendre?

Quand avoir recours à la vitamine C?

Au moindre coup de fatigue, et quand vous le souhaitez, vous pouvez avoir recours à la vitamine C sous forme de complément alimentaire. Pour information, cette vitamine n’est ni synthétisée ni stockée dans l’organisme: l’alimentation et les compléments alimentaires constituent la seule source d’apport.

Les situations de carence modérée (on parle alors d’hypovitaminose) sont souvent asymptomatiques ou associées à des signes généraux non spécifiques (perte d’appétit, fatigue, faiblesse musculaire, moindre résistance aux infections).

Pour contrer ces carences, la durée d’utilisation des compléments alimentaires à base de vitamine C est généralement d’un mois, renouvelable au cours de l’année pour rester en forme. Pour une meilleure tolérance et assimilation, optez pour les vitamines C d’origine naturelle, extraites du citron, des baies d’acérola ou de l’amla (fruit récolté en Inde).

Qui peut consommer de la vitamine C?

La vitamine C sous forme de complément alimentaire peut être utilisée par tous les adultes et enfants de plus de 6 ans. Elle peut également être prise pendant la grossesse et la période d’allaitement.

Pour les sportifs, il n’y a pas de contre-indication à la prise de vitamine C pour contribuer à satisfaire les besoins nutritionnels en complément de l’alimentation, car il n’y a pas de risque que cela influence les contrôles antidopages.

Vous devrez vous rapprocher de votre pharmacien pour connaître les posologies à respecter en fonction de votre profil et du type de complément en vitamine C utilisé. En effet, certaines personnes nécessiteront des majorations d’apport en vitamine C compte tenu de leur âge, de leur mode de vie ou de la présence de pathologies.

A lire aussi