Au secours? mon estomac brûle!

L’estomac produit des acides gastriques qui scindent les aliments en fragments plus petits, pour permettre ensuite le passage des éléments nutritifs à travers l’intestin grêle dans les voies sanguines. Lorsque le sphincter séparant l’estomac de l’œsophage ne fonctionne pas correctement, le suc gastrique reflue dans ce dernier et l’attaque.

Une alimentation ciblée aide souvent à soulager les symptômes. Il faudrait éviter les repas trop copieux, ainsi que les aliments riches en graisses, très épicés ou acides. Les aigreurs d’estomac survenant fréquemment la nuit, le repas du soir ne devrait pas être pris à des heures tardives. Surélever la tête du lit apporte généralement une amélioration. L’alcool, le tabac et le café en excès aggravant les troubles, il convient d’en réduire la consommation.

Le stress a également tendance à se répercuter sur l’estomac. Des vêtements qui ne compriment pas le ventre contribuent au bien-être.

Lorsque ces mesures ne suffisent pas à atténuer les troubles, il est recommandé de prendre un médicament disponible en pharmacie sans ordonnance médicale, tel que l’oméprazole: celui-ci diminue la production des acides gastriques et permet à la muqueuse agressée de se régénérer. En cas de douleurs persistantes, une consultation médicale s’impose.

- Publicité -