Le premier vaccin contre le cancer

Cet événement a marqué le début d’un succès qui se mesure au nombre des femmes vaccinées: 1,5 million en Europe. En Suisse, le cancer du col de l’utérus touche 250 femmes par an et fait environ 90 victimes. Depuis mi-2008, les jeunes filles âgées de 11 à 19 ans peuvent se faire vacciner gratuitement; les jeunes femmes entre 20 et 26 sont aussi en mesure de bénéficier de cette vaccination, partiellement prise en charge par les assurances complémentaires.

Dernièrement, Swissmedic a homologué une nouvelle indication du vaccin contre les HPV: les néoplasies du vagin, qui risquent de se transformer en cellules cancéreuses. Chaque année, entre 84 et 110 cas de cancer du vagin sont diagnostiqués dans notre pays. Lorsque la tumeur est limitée au vagin, les chances de guérison s’élèvent à 63%. En revanche, si elle a pénétré dans la muqueuse vésicale et/ou ­rectale, ces chances n’atteignent que 23%. D’où, comme toujours, l’importance d’un diagnostique précoce. Attention donc aux signes précurseurs: saignement vaginal, pertes vaginales, douleurs à la miction et/ou lors d’émission de selles.

- Publicité -