Array

Les oligo-éléments en question

Quelle est la différence entre minéraux et oligo-éléments?

Cette différence est uniquement quantitative. Les minéraux se trouvent en quantité relativement importante dans notre corps (jusqu’à 1 kg et demi pour le calcium, le plus abondant). En revanche, les oligo-éléments n’y sont présents qu’à l’état de traces (pour un poids total de 8 à 10 g!) et, à fortes doses, ils deviennent des poisons. Notons toutefois que les deuxièmes ne sont pas moins importants que les premiers. A titre d’exemple, 200 μg d’iode nous sont tout autant indispensables que 800 mg de phosphore.

Y a-t-il une fabrication endogène d’oligo-éléments?

Bien que présents dans tous les tissus et liquides corporels (os, muscles, cellules nerveuses, dents, peau, cheveux, ongles, sang, etc.), les oligo-éléments sont, tout comme les minéraux, des substances inorganiques, que notre corps est incapable de synthétiser, d’où la nécessité absolue d’un apport correct par le biais des aliments et des suppléments.

Comment peut-on dépister les carences?

Par les dosages sanguins ou l’analyse des cheveux (effectués dans des laboratoires spécialisés).

Quelles sont les règles d’une bonne supplémentation?

Les oligo-éléments peuvent faire l’objet d’un supplément, en cure, à doses pondérales (soit égales ou supérieures aux besoins moyens) ou infinitésimales (homéopathiques), selon les principes de l’oligothérapie. A noter que:
• l’utilisation erronée d’un oligo-élément très faiblement dosé est inefficace, mais sans danger;
• la prise d’un oligo-élément à doses infinitésimales ne comble en aucun cas une carence, mais favorise l’assimilation et l’utilisation par le corps de la substance en question.

Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

Articles Liés

- Publicité -

Derniers articles