Accueil Alimentation Vitamines Le pamplemousse, un concentré de vitamine C bon pour la ligne!

Le pamplemousse, un concentré de vitamine C bon pour la ligne!

Ce fruit au goût acidulé et rafraîchissant est, comme beaucoup d’agrumes, très riche en vitamine C (41 mg/100 g). Mais ce n’est pas là son seul atout. En plus d’être peu calorique (environ 35 cal/100 g), il permet de réguler les taux de glucose et de cholestérol. La consommation de pamplemousse pourrait également contribuer à diminuer le risque de cancer.

À savoir que la plupart des pamplemousses vendus dans le commerce sont en réalité des pomélos, une variété au goût légèrement sucré, qui résulte d’un croisement entre une orange de Chine et le «vrai» pamplemousse. Ce dernier, plus amer et à l’écorce verdâtre, est peu répandu dans les pays occidentaux.

Un allié de plus pour affronter l’hiver

Le pomélo contient beaucoup d’antioxydants (des flavonoïdes et des caroténoïdes), des substances qui aident à lutter contre le vieillissement cellulaire prématuré. Les variétés roses et rouges sont celles qui en contiennent le plus. Selon plusieurs études scientifiques, la consommation de pamplemousse (tout comme les autres agrumes) peut diminuer le risque de développer certains cancers, notamment ceux liés au tube digestif (bouche, œsophage, estomac, côlon).

Autre effet préventif bénéfique: les pépins de ce fruit sont connus pour renforcer le système immunitaire. On les consomme généralement sous forme d’extrait (noté EPP). Ils sont particulièrement efficaces pour combattre les infections hivernales, en prévention comme en traitement.

Régule la glycémie et le cholestérol

Par ailleurs, le pomélo renferme des fibres solubles, localisées principalement dans l’écorce et dans la membrane blanche autour de la chair (appelée albédo). Or, il est prouvé que ces fibres contribuent à faire baisser le cholestérol sanguin et donc, diminuent le risque de maladies cardiovasculaires. Des études suggèrent par ailleurs que ce fruit permettrait de diminuer le taux de glucose sanguin de façon importante.

Cet agrume présente aussi certains atouts beauté: quelques gouttes d’huile essentielle de pamplemousse diluées dans une huile de massage aideront à lutter contre la cellulite. La peau retrouvera ainsi un aspect plus ferme et tonique. À savoir que cette huile essentielle permet aussi de stimuler la circulation sanguine et de diminuer la rétention d’eau.

Pamplemousse et médicaments: attention aux interactions!

Il est avéré que le pamplemousse, consommé tel quel ou sous forme de jus, peut nuire à l’action de certains médicaments. Il peut en effet diminuer de beaucoup ou, a contrario, décupler l’efficacité de certaines substances (pouvant entraîner un surdosage).

Ceci est dû notamment aux furocoumarines qu’il contient, qui inhibent l’action de certaines enzymes intestinales. Si vous êtes sous traitement (anti-cholestérol, antihypertenseur, antiarythmique ou encore immunosuppresseur) évitez de consommer ce fruit. Parlez-en avec votre pharmacien, qui vous précisera les éventuelles réactions indésirables.

A lire aussi