Article n° 1379 | Edition n° 77 | 2011

Se soigner aux acides humiques

Les acides humiques stimulent la digestion et détoxiquent l’organisme.

Que sont les acides humiques?

Les acides humiques sont des produits naturels de dégradation de la matière végétale communément répandus dans la nature, par exemple dans la houille, les sols marécageux et la tourbe. Avec des aliments comme le café, le thé et les viandes grillées, nous consommons aussi chaque jour des acides humiques sans le savoir. Les acides humiques purifiés de la houille conviennent particulièrement à l’usage interne en thérapeutique humaine.

Leur grande plage de réactivité, dans les sols comme dans l’eau, et la diversité de leurs propriétés physiques sont remarquables. Ils fixent les métaux lourds, les pesticides et les herbicides et inactivent les enzymes microbiennes, une propriété exploitée dans la production végétale, l’épuration biologique et la préparation d’eau potable.

L’application médicale traditionnelle des acides humiques est la balnéologie sous forme de bains et paquets de boue contre les rhumatismes.

Effet absorbant

Les acides humiques ont la capacité de se lier solidement aux toxines présentes dans le corps humain. Ne pouvant pénétrer dans la circulation, parce que non absorbées, les toxines ainsi fixées sont éliminées avec les selles avant d’exercer un effet nocif.

Action mucoprotectrice et régénérative

A la différence d’autres absorbants, qui forment des conglomérats compacts sur la muqueuse intestinale, les acides humiques pénètrent aussi entre les villosités et dans les espaces intercellulaires de l’épithélium. Ils recouvrent ainsi d’un film protecteur ce tissu sensible qui se nécrose facilement, par exemple lors d’une entéropathie virale.

Activation de la digestion

Les acides humiques prolongent le transit des aliments dans le tube digestif sans provoquer de constipation, améliorant ainsi l’absorption de la nourriture. La part de nourriture non digérée s’en trouve réduite, ce qui prévient les processus de putréfaction et de fermentation intestinales et soulage les flatulences.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

  • Article No | Edition no 98 2019
    Envie d’une cure détox? Un remède ayurvédique à la rescousse!

    Flatulences, lourdeurs gastriques, digestion difficile, mauvaise haleine… Notre corps nous envoie des signaux pour nous faire comprendre qu’il est chargé en toxines et fatigué. Cela est courant après une période de stress intense ou de repas copieux et arrosés. Grâce à une cure détox, le corps redevenu propre retrouve un bon fonctionnement de ses fonctions vitales et une agréable sensation de bien-être et de légèreté. Par ailleurs, toute personne soucieuse de son alimentation, sa santé et sa forme devrait faire une cure dépurative et détoxicante après des écarts répétés ou aux changements de saisons. Le foie, l’émonctoire par excellence Pour se détoxiquer, il faut agir sur le foie, l’organe le plus impliqué dans le processus d’élimination des déchets et de toxines provenant de l’extérieur (métaux toxiques, herbicides, pesticides, etc.) ou de notre corps (médicaments, alcool, agents conservateurs). La médecine ayurvédique nous propose un médicament pourvu d’une action ciblée sur le foie, contenant un mélange de plantes locales, indiennes ou méditerranéennes en poudre, ainsi que du fer. Alors que certaines plantes favorisent l’action thérapeutique, d’autres réduisent ou annulent les effets secondaires potentiels. Ce médicament ayant largement fait ses preuves, il est statistiquement l’un des remèdes végétaux le plus utilisé au monde. L’Ayurvéda, «science de la vie saine» Les fondements de la médecine ayurvédique remontent à plusieurs millénaires. Selon la conception ayurvédique, la santé est le résultat d'un équilibre harmonieux entre tous les systèmes fonctionnels du corps. Lorsque cet équilibre est rompu, sous l’influence des facteurs physiques et psychiques les plus divers, la maladie s’installe. Les médicaments ayurvédiques agissent aussi bien à titre préventif que curatif, rétablissant l’équilibre. A relever que ce remède hépatique accompagne idéalement aussi la convalescence ou la chimiothérapie.

  • Article No | Edition no 95 2017
    Les acides humiques au secours de notre santé

    Il a été clairement établi que notre intestin joue un rôle majeur dans notre santé. Il suffit que notre «cerveau entérique» ne soit pas au top pour que notre forme en pâtisse. Que faire alors lorsqu’on souffre de diarrhées et flatulences récurrentes, voire chroniques? Si, après avoir fait les examens de rigueur (dont l’analyse de selles), avoir écarté d’éventuelles intolérances alimentaires, avoir assaini la flore intestinale à l’aide de bactéries probiotiques, les problèmes persistent? Avoir recours aux aides humiques! Les acides humiques, c’est quoi? Sous ce terme un peu étrange se cache une réalité très simple: il s’agit de produits naturels de dégradation de la matière végétale, fort répandus dans la nature (houille, sols marécageux, tourbe, etc.). Nous ingérons des acides humiques avec le café, le thé et les viandes grillées… mais pas en quantité suffisante pour qu’ils déploient leurs propriétés bénéfiques. Une foule de bienfaits pour notre tube digestif… Tout d’abord, les acides humiques agissent comme des pansements naturels: ils recouvrent d’un film protecteur la muqueuse (gastro-)intestinale enflammée et en accélèrent ainsi le processus de guérison. Etant, en outre, en mesure de prolonger le transit des aliments dans le tube digestif, ils réduisent la quantité de nourriture non digérée. Cela prévient les processus de putréfaction et de fermentation et donc la formation de gaz. Les gaz déjà formés sont éliminés grâce au remarquable pouvoir absorbant de ces substances. Parallèlement, les douleurs abdominales s’estompent et les diarrhées sont efficacement soulagées. En outre, les toxines et les déchets de l’organisme, ainsi que les agents pathogènes (virus, bactéries, etc.), sont évacués avant qu’ils puissent exercer leur action délétère. … et pour notre santé L’effet absorbant des acides humiques permet également à ceux-ci de fixer les poisons provenant de l’environnement (métaux toxiques, herbicides, pesticides, etc.). Les composés qui en résultent sont ensuite éliminés avec les selles. Nettoyé en profondeur, notre corps retrouve la forme et le bien-être. Last but not least, les acides humiques améliorent l’approvisionnement en micronutriments, car, comme nous l’avons vu, ils prolongent le laps de temps où les aliments sont présents dans l’intestin. Il va de soi que cela contribue également à des meilleures conditions de santé.

  • Grand angle No | Edition no 83 2012
    Optimiser son métabolisme grâce aux micronutriments

    La pratique, courante chez les sportifs, consistant à optimiser les subtils processus métaboliques grâce aux micronutriments, peut également avoir un sens pour les non-sportifs. Il ne s’agit pas de dopage, mais de soutenir les fonctions de l’organisme de manière naturelle. Qu’est-ce que les micronutriments et quelle est leur fonction? Les micronutriments comprennent les vitamines, les sels minéraux et les oligo-éléments, mais aussi les acides aminés (éléments de base des protéines) et les acides gras. L’importance de l’absorption de vitamines que l’organisme ne peut fabriquer lui-même, est généralement reconnue. Les connaissances concernant les sels minéraux et les oligo-éléments ne cessent de s’améliorer.  Les fonctions des acides aminés comme éléments de base des protéines et des acides gras contre les processus inflammatoires étaient bien connues des milieux sportifs. Mais ces substances étaient entachées de soupçon de dopage.  Pourtant, entre-temps, grâce à leur longue utilisation dans le sport, on a fait quelques découvertes très intéressantes: par exemple, que certains acides aminés possèdent de remarquables propriétés détoxicantes et antioxydantes. Etroitement associées aux processus de détoxication, ces substances aident à réduire la surcharge toxique de l’organisme en métaux lourds et médicaments. D’autres acides aminés contribuent à la consolidation des tissus, stimulent la synthèse des acides gras et augmentent la capacité de résistance du système immunitaire. Certains acides aminés, en outre, constituent des précurseurs d’autres acides aminés.  Leur transformation génère les nouvelles propriétés suivantes: antiallergique, anti-infectieuse, antidéprime. En combinant judicieusement les micronutriments dans des préparations, on utilise leur potentiel synergique. Par exemple, certains acides aminés antioxydants protègent les vitamines fragiles contre leur dégradation par l’oxydation. 

Article
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept