Article n° 1376 | Edition n° 77 | 2011

Blessures sportives et contusions accidentelles

Un geste particulièrement fréquent en automédication est l’application d’une crème ou d’un gel sur les blessures musculaires ou articulaires ou en cas de rhumatisme inflammatoire.

Bien que le recours aux anti-inflammatoires topiques d’origine synthétique soit fréquent, de nombreuses personnes préfèrent une approche douce et naturelle. D’autres substances ont, en effet, fait leurs preuves et constituent une alternative valable. Plusieurs plantes médicinales sont dotées de propriétés anti-inflammatoires ou régulatrices de l’inflammation. En combinant les extraits de différentes plantes, on obtient un effet multiple sur les lésions inflammatoires.

Anti-inflammatoire… mais pas seulement

En cas de traumatismes sportifs par exemple, un gel ou une crème uniquement anti-inflammatoire ne suffit pas forcément, car le médicament devrait aussi contribuer à la résorption de l’hématome, à rétablir l’étanchéité des vaisseaux sanguins et à favoriser la cicatrisation des lésions internes. Un produit à base de plantes comme la matricaire, l’arnica, l’hamamélis, l’achillée millefeuille, etc., permet une approche multiple du processus inflammatoire et des autres symptômes liés à l’accident.

La composition de certains produits comprend également des substances minérales sous forme de dilutions homéopathiques.

En traumatologie, il convient, par ailleurs, de suivre les règles d’or suivantes: immobilisation (repos), glace (application immédiate de froid), compression (bandage) et surélévation (pour réduire l’enflure). Si l’état de la lésion ne s’améliore pas au cours des jours suivants, un contrôle radiologique est nécessaire.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Isabelle Hulmann

Articles similaires

Article
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept