Article n° 4705 | Edition n° 95 | 2017

Les entreprises investissent dans la santé de leurs collaborateurs

71% des entreprises suisses mettent en œuvre des mesures de Gestion de la santé en entreprise. C’est ce que révèle une étude représentative réalisée pour la première fois par Promotion Santé Suisse. De nombreuses entreprises considèrent que beaucoup reste à faire en matière de sensibilisation au stress et à la santé psychique.

Une étude menée dans toute la Suisse par Promotion Santé Suisse en collaboration avec l’université de Zurich et l’institut Link montre que 71% des entreprises suisses investissent dans la santé de leurs collaborateurs.

Près de 25% mettent en œuvre la GSE dans son intégralité

On parle de Gestion de la santé en entreprise (GSE) lorsqu’une entreprise organise systématiquement ses structures et ses processus dans une optique de promotion de la santé. Cela englobe différents aspects tels que l’ergonomie du poste de travail, la planification du personnel, la réduction du stress ou un environnement de travail empreint d’estime. Afin d’évaluer le degré de mise en œuvre de la GSE dans les entreprises interrogées, il leur a été demandé dans quelle mesure elles appliquaient un large éventail de mesures de GSE dans quatre composantes différentes (voir Graphique 1).

"Les résultats sont très satisfaisants", déclare le Prof. Thomas Mattig, directeur de Promotion Santé Suisse. Près d’un quart des entreprises mettent en œuvre la GSE dans son intégralité et 48% l’appliquent en grande partie. Il existe cependant des disparités régionales et les entreprises elles-mêmes considèrent que des efforts restent à faire». Les entreprises de Suisse alémanique présentent des résultats légèrement meilleurs que la moyenne suisse en termes de mise en application complète avec un résultat de 25%, ce chiffre étant de 20% en Suisse romande et de 7% au Tessin.

Graphique 1: Les composantes du degré de mise en œuvre de la GSE. Source: Feuille d’information 22, résultats du monitoring 2016, Promotion Santé Suisse 

Le stress et la santé psychique, première priorité

La satisfaction des collaborateurs et la diminution des absences sont au centre de l’engagement en faveur de la promotion de la santé. Par conséquent, les entreprises investissent le plus souvent dans la gestion des absences et des cas, l’organisation du travail et le développement du personnel et de l’organisation. Si les entreprises estiment qu’il reste des améliorations à apporter dans le domaine de l’organisation, elles pensent que c’est avant tout en matière de sensibilisation au stress et à la santé psychique qu’il y a le plus à faire.

 

Informations complémentaires concernant le monitoring GSE 2016

Füllemann, D.; Inauen, A.; Jenny, G.; Moser, P.; Bauer, G. (2017): Gestion de la santé en entreprise dans les entreprises suisses, résultats du monitoring 2016. Promotion Santé Suisse, Document de travail 40, Berne et Lausanne

Promotion Santé Suisse (éd.) (2017). Dans quelle mesure la gestion de la santé en entreprise est-elle mise en œuvre dans les entreprises suisses? Résultats du monitoring 2016. Feuille d’information 22. Berne et Lausanne

Promotion Santé Suisse (éd.) (2016). Job Stress Index 2016. Indicateurs relatifs au stress chez les personnes actives en Suisse. Feuille d’information 17. Berne et Lausanne

 

Source: Promotion Santé Suisse


Ceci est un communiqué de presse. L’éditeur et la rédaction se déchargent de toute responsabilité.

Articles similaires

Communiqués de presse
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept