Yoga du rire: quand l’action entraîne l’émotion

Le yoga du rire est une approche thérapeutique développée dans les années 1990, par le médecin indien Madan Kataria et sa femme, Madhuri Kataria, professeure de yoga. La méthode consiste à rire en groupe, de façon intentionnelle, sans élément déclencheur. Puis, le rire se fait rapidement contagieux et naturel.

Cette approche originale est basée sur le principe que l’action entraîne l’émotion. Autrement dit, «se forcer» mécaniquement à rire finit par déclencher un rire spontané et franc. Le concept a séduit de nombreuses personnes et on compte aujourd’hui des milliers de «club de rire» à travers le monde.

Le concept

Le yoga du rire repose sur des études démontrant que l’organisme ne fait pas de différence entre un rire forcé et un rire spontané. Ainsi, peu importe la nature du rire, on en retire les mêmes bénéfices physiologiques et psychologiques. Bien entendu, le rire provoqué doit être exprimé avec un minimum d’énergie pour être efficace.

Il faudrait rire de 12 à 15 minutes chaque jour. Or, en moyenne, le commun des mortels ne rirait que quelques minutes quotidiennement. Pourtant, le fait de rire augmente la libération d’endorphines dans le cerveau, les célèbres hormones qui procurent une sensation de bien-être, voire d’euphorie. En outre, le fait de rire augmente l’apport d’oxygène dans tout le corps; par conséquent, il s’accompagne d’un certain sentiment de vitalité.

Pour quels bienfaits?

Le rire provoque sans conteste une détente maximale. Chacun a pu déjà en faire l’expérience après un fou-rire: le corps est soudainement complètement détendu et l’esprit est apaisé. La relaxation induite par le rire est tant physique, que mentale. Idem pour ses effets sur l’organisme.

En favorisant la détente et en réduisant les tensions musculaires, rire permet de diminuer les douleurs. En outre, les contractions abdominales provoquées par le rire peuvent améliorer la digestion. Le fait de rire permet par ailleurs d’évacuer certaines émotions néfastes, comme la colère ou la frustration. Enfin, plus globalement, rire permet de réduire le stress et favorise l’endormissement.

En pratique

Le yoga du rire se pratique en groupe. Une séance inclut généralement des étirements, des exercices de respiration et de méditation, ainsi que des activités ludiques favorisant le déclenchement du rire.

Intéressé·e? L’annuaire du yoga du rire recense tous les clubs francophones agréés proposant cette thérapie.

Articles Liés

- Publicité -

Derniers articles