Vitamine C, la «reine» des vitamines

Une carence en vitamine C débouche sur le scorbut, maladie dont souffraient les marins au long cours dès le 15e siècle. Dès le 18e siècle, les équipages ont emmené avec eux des réserves d’agrumes qui leur permettaient d’éviter la maladie, alors même que la vitamine C ne sera isolée qu’en 1928.

Les états de carence ont pratiquement disparu dans le monde, à l’exception des cas de malnutrition extrême. Mais, même sous nos latitudes, la consommation régulière de fruits et légumes frais n’est malheureusement pas toujours assurée. Un complément s’avère alors utile, surtout si l’on veut profiter des effets liés aux hautes doses de vitamine C.

Effets de la vitamine C

L’acide ascorbique est un antioxydant par excellence. En capturant les radicaux libres, il en limite les effets nocifs sur les tissus. Il renforce le système immunitaire et aide à ­surmonter le stress.

Les fumeurs, fortement exposés aux radicaux libres, profitent notamment d’une supplémentation de vitamine C. Prise régulièrement à hautes doses, la vita­mineC aurait aussi un effet bénéfique sur les symptômes des affections grippales. On a par exemple démontré que la sévérité des symptômes du rhume pouvait diminuer grâce à des doses élevées de vitamine C.

- Publicité -