Accueil Editorial Une retraite réussie? A chacun sa formule

Une retraite réussie? A chacun sa formule

J’ai encore de la peine à y croire, mais en novembre dernier j’ai bel et bien atteint l’âge de la retraite. J’ai toujours prétendu que je ne prendrais jamais de retraite, à la condition, bien sûr, que ma santé me permette de le faire. Et me voilà donc encore active professionnellement et bien décidée à le rester.
Certes, j’ai la chance d’avoir eu le choix et de pouvoir exercer mon activité à part time, ce qui me laisse du temps à consacrer à mes nombreux hobbys: sport, lecture, apprentissage des langues, etc. Cela dit, mon hobby préféré demeure… mon travail pour l’entreprise Communis, que j’exerce depuis 25 ans avec une passion inchangée. En réalité, j’ai toujours travaillé, mais également dans d’autres domaines (rédaction pour d’autres médias en langue française ou italienne, cours, conférences, pharmacie, etc.).
Ma référence est Linus Pauling, le fondateur de la médecine orthomoléculaire, qui est resté actif pratiquement jusqu’à son décès, survenu à l’âge de 93 ans.
Bien sûr, je suis convaincue que l’on peut très bien réussir sa retraite aussi en arrêtant de travailler, pour autant que l’on reste actif. Je me permets de citer l’exemple de mon père, qui s’est consacré à de nombreuses nouvelles activités: entre autres, il a assumé le rôle de correcteur en italien de nos publications et a donné bénévolement des cours d’appuis à des élèves défavorisés. A mon avis, une retraite réussie est une retraite active, quelles que soient les activités choisies.
Car l’ennui est l’un des pires ennemis de la santé.

Rita Ducret-Costa,
superviseure des éditions

Article précédentMoins stressé pour mieux dormir
Article suivantRéflexes express
Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

A lire aussi

Vivre sereinement sa maternité au travail: c’est possible

24 janvier 2011 – Trois entreprises reçoivent le Prix «Santé au travail» de la section suisse de l’Association européenne pour la promotion de la santé (AEPS). Le 1er prix est attribué à l’entreprise Stern Création (groupe Richmont), société de sous-traitance dans l’horlogerie de luxe, pour la protection ciblée des collaboratrices enceintes. Le Prix d’un montant total de 25 000 francs est cofinancé par Promotion Santé Suisse et la SUVA.

La brosse à dents, passage obligé après chaque repas!

Des dents blanches, étincelantes et saines, nous en rêvons tous. Des gencives à vif et des saignements indiquent, hélas, la présence d'une inflammation gingivale. Quelques consignes simples pour retrouver un sourire éclatant.

Les meilleures mesures aide-mémoire

Y a-t-il des mesures réellement efficaces pour améliorer le rendement intellectuel et prévenir la baisse de mémoire liée à l'âge?

Le soleil et la peau: un mariage réussi?

La peau a besoin de soleil pour vivre, fabriquer la vitamine D, essentielle à la santé des os, et réguler la température du corps humain. Mais prudence, trop de rayons peuvent engendrer des graves dommages.

La grippe, le rhume et leurs amis

Tout a déjà été dit sur l'hiver, le froid et les infections qui en résultent... Et pourtant, invariablement, chaque année renouvelle son lot de pathologies hivernales sans que l'on puisse y échapper. Il convient donc d'être fataliste et pragmatique: s'il faut être malade, autant disposer des meilleures armes pour se soigner!