Un vaccin perfectionné pour une protection plus grande des petits enfants contre les infections à pneumocoques

Les pneumocoques sont des bactéries dont il existe divers types (on parle de sérotypes). Ces bactéries peuvent causer différentes maladies: cela va de l’otite, qui est douloureuse mais non mortelle, à la méningite ou la septicémie (empoisonnement du sang) qui sont, elles, des maladies mortelles, en passant par la pneumonie qui peut être assez dangereuse. Selon une fiche descriptive de la Commission fédérale des Vaccinations, les pneumocoques seraient responsables chaque année en Suisse de 70 cas graves (méningites, septicémies), de 1600 pneumonies, de 27 000 otites moyennes, et de 1 à 3 décès.

Depuis novembre 2005, les autorités suisses recommandent la vaccination contre les pneumocoques pour tous les enfants de moins de deux ans. Cette vaccination complémentaire est prise en charge par l’assurance maladie obligatoire. Depuis la publication de ces recommandations, on estime que le taux de vaccination des enfants de moins de 2 ans a augmenté dans des proportions allant jusqu’à 85% en l’an 2009.

Vaccination de rattrapage même pour les enfants complètement vaccinés

Compte tenu du nombre inchangé d’infections à pneumocoques que l’on compte chez les enfants de 2 à 4 ans, et de la haute couverture offerte par le vaccin perfectionné, l’OFSP et la CFV recommandent désormais une vaccination de rattrapage pour tous les enfants jusqu’à l’âge de 59 mois. Cette vaccination de rattrapage est recommandée également pour les enfants qui ont déjà été complètement vaccinés avec le vaccin précédent; elle doit être effectuée au plus tôt huit semaines après la dernière vaccination. Elle est aussi prise en charge par l’assurance de base des caisses maladie.

Information complète en matière de vaccination

Le plan de vaccination de l’Office fédéral pour la santé publique donne des recommandations précises. Néanmoins, ce plan ne peut pas remplacer une information directe. Il est important que les pédiatres et les médecins de famille fournissent aux jeunes parents des informations détaillées sur la vaccination.

Adressez-vous à des professionnels de la santé

Les professionnels de la santé, tels que les pédiatres, sont le mieux à même de fournir aux parents de petits enfants des informations sur les dernières nouveautés en matière de vaccins. Qu’ils n’hésitent pas à les interroger.

Autres sources d’informations:

– InfoVac – une ligne directe d’information sur la vaccination: www.infovac.ch – Espace vaccination – question 3: quelles sont les maladies que la vaccination permet d’éviter? – Pneumocoques

– Office fédéral de la santé publique (OFSP), Bulletin 51/10: Recommandations de vaccination contre les pneumocoques pour les enfants de moins de 5 ans: remplacement du vaccin conjugué 7-valent par le vaccin conjugué 13-valent:

www.bag.admin.ch

Informations pour les médias

Susanne Thost, Pfizer AG, Corporate Communications, tél. 043 495 73 17, [email protected]

Pfizer – Ensemble pour un monde en meilleure santé

En tant que leader mondial dans le secteur biopharmaceutique, nous nous efforçons d’améliorer la santé et le bien-être de nos patients, quel que soit leur âge, et de lutter contre quelques-unes des maladies les plus graves de notre époque. Notre portefeuille de spécialités comprend des médicaments destinés à l’homme mais aussi à l’animal – des biomédicaments, des substances synthétiques, des vaccins – des compléments alimentaires et des produits de santé.

Articles Liés

- Publicité -

Derniers articles