Accueil Vie Ménopause Un an pour découvrir l'océan Atlantique en voilier

Un an pour découvrir l’océan Atlantique en voilier

Nous souhaitons, durant cette année, vous relater nos aventures, mais aussi vous décrire comment nous vivons sur un bateau. Nous espérons aussi découvrir pour vous des endroits insolites ou magiques. Prêts pour un bout d’aventure?

Amarres larguées

Départ le 14 septembre 2008 de Loctudy, en Bretagne. Nous commençons par la première difficulté: la traversée du golfe de Gascogne. Trois jours et trois nuits loin de toute côte, toute assistance et toute communication avec la terre. Nous sommes en totale autonomie. Nous nous relayons toutes les deux heures, jour comme nuit, pour barrer le bateau et surveiller les alentours. Impossible de s’arrêter en haute mer, il y en a toujours un qui veille, durant son «quart». Notre sommeil est donc limité à une heure ­environ, rythme difficile à prendre. Et puis, le mal de mer s’invite à bord. Nous suivons toutes les recommandations d’usage, mais prenons des comprimés homéopathiques pour conserver toutes nos capacités mentales. 17 septembre, 3 heures du matin, nous arrivons au port de la Corogne (Espagne). Nous sommes très fatigués, courbaturés, contusionnés, mais heureux! Nous songeons à cette longue nuit de sommeil réparateur qui nous attend.

Direction le Sud

Nous longeons les côtes espagnoles et portugaises, riches en abris rêvés pour un bateau. Nous pouvons ainsi adopter un rythme plus tranquille et nous arrêter pour passer la nuit. Nous immobilisons le bateau sur son ancre, à quelques dizaines de mètres des plages, ou allons dans les ports. Un trésor parmi ces paysages est l’île Cie (Ria de Vigo, Espagne). Certainement un repaire de divinités, tellement la beauté résonne dans chacun des arbres.

Il est déjà temps de regagner Yodara et continuer notre route, direction les îles de l’Atlantique. A bientôt!
www.yodara.ch

A lire aussi