Accueil Corps Bouche Un désert dans la bouche?

Un désert dans la bouche?

Pourquoi moi?

L’insuffisance salivaire trouve sa source dans 2 causes principales: un traitement (médicaments, radiothérapie, chimiothérapie) ou une maladie sous-jacente, telle que le syndrome de Gougerot-Sjögren, le diabète, certaines neuropathies ou encore l’hypothyroïdie.

Les médicaments sont nombreux à pouvoir induire une hyposialie; citons notamment ­certains antidépresseurs, antihypertenseurs, antiparkinsoniens, antihistaminiques ou antiémétiques (contre les vomissements).

Les éternels trublions que sont le stress, l’alcool, le tabac ou encore le cannabis sont également générateurs de sécheresse buccale.

C’est grave, docteur?

Cette affection entraîne inévitablement un déséquilibre de la flore buccale, avec pour conséquence un risque accru de mycose, de caries dentaires, de gingivite, d’aphtes ou de mauvaise haleine. La digestion peut se trouver altérée par une mastication et une déglutition moins efficaces. La modification du goût ou de la parole est également possible, avec l’impact psychologique que cela engendre.

De nombreux produits ont été proposés avec des résultats mitigés: les bains de bouche antiseptiques finissent par nuire à la flore non pathogène, les pastilles ne règlent que certaines conséquences de la xérostomie (aphtes, gingivite). En revanche, certains gels et sprays de dernière génération contiennent des actifs (2QR) qui régulent la flore bactérienne, stimulent la cicatrisation et calme les inflammations. Associés au traitement de la cause (quand c’est possible), ils améliorent considérablement le quotidien des patients.

A lire aussi