Accueil Corps Yeux & Vision Un coup de soleil sur l'œil, c'est possible!

Un coup de soleil sur l’œil, c’est possible!

Dès les premiers rayons de soleil, on nous rappelle de faire le plein de crème solaire pour protéger sa peau des méfaits des rayons UV. Cependant, on a tendance à oublier de protéger efficacement ses yeux. En effet, la surface claire à l’avant de l’œil, la cornée, est composée de tissu épithélial semblable à la peau. Comment éviter le coup de soleil sur l’oeil?

Une exposition aux UVB peut occasionner une kératite, une inflammation de la cornée. Cette infection se traduit par des rougeurs de l’œil, des larmoiements, des contractions répétées et involontaires qui entraînent la fermeture des paupières (blépharospasme), ainsi qu’une baisse de l’acuité visuelle et une photophobie (réaction douloureuse à la lumière). Heureusement, peu de cas de coup de soleil sur l’œil dégénèrent en cécité complète. Ces pathologies peuvent être traitées avec des gouttes. Toutefois, une exposition prolongée aux UV peut contribuer à une dégénérescence maculaire ou favoriser une cataracte. Notons également que les tissus de l’œil sont sensibles aux mélanomes.

La meilleure protection pour les yeux reste une bonne paire de lunettes de soleil, de préférence avec des verres qui bloquent les UVA et UVB à 100 %. Et pour une protection optimale, choisissez des lunettes indice 3/4, avec des verres en polycarbonate et polarisants, à la forme enveloppante et avec un filtre spécial lumière bleue; moins connue que les UV, elle cause un vieillissement précoce de la rétine. Évitez surtout les lunettes gadget, elles entraînent une dilatation de la pupille sans pour autant filtrer les UV!

A lire aussi

L’alcool, un fléau de notre société?

Le Conseil national a débattu hier de la révision totale de la loi sur l’alcool. La révision devrait viser à réduire la consommation problématique...

L’activité physique adaptée et le cancer

35% de la population adulte est physiquement inactive. Plusieurs études ont démontré que l’activité physique (AP) est associée à une baisse de risque de...

Déclarez la guerre aux boutons!

Les boutons apparaissent généralement à l'adolescence, période de profonde transformation et de développement. L'équilibre hormonal est alors totalement bouleversé et il faut un certain temps jusqu'à ce qu'il soit rétabli.

L’acné n’est pas une fatalité!

L'acné est l'affection cutanée la plus fréquente: elle concerne environ 80% des adolescents. La cause: à la puberté la production d'hormones mâles augmente, ce qui stimule la sécrétion de sébum.

Au pays des suppléments nutritionnels

Est-il vraiment indispensable de prendre des suppléments nutritionnels? Une alimentation équilibrée n'est-elle pas suffisante?