Accueil Prévenir et soigner ses blessures sportives
Array

Prévenir et soigner ses blessures sportives

Nul doute que le sport est bénéfique pour la santé. Mais une mauvaise préparation, un manque d’échauffement ou un entraînement poussé peuvent être à l’origine de blessures.

Les mesures préventives

L’activité choisie doit correspondre à ses capacités et à ses limites. L’entraînement doit être progressif. Un équipement adéquat (des bonnes chaussures  pour la course, des bâtons spécifiques pour le walking, etc.) et des engins correctement ajustés (musculation) sont indispensables. En outre, l’échauffement des muscles et des articulations par des exercices d’étirement et éventuellement des massages avec des produits chauffants est recommandé avant toute activité sportive. Les homéopathes, quant à eux, préconisent, à titre préventif, 5 granules d’Arnica, le remède souverain du traumatisme.
Une alimentation saine et équilibrée fournit les incontournables antioxydants (bêta-carotène, vitamines C et E, sélénium, etc.), qui neutralisent les radicaux libres produits par l’effort intense, ainsi que les protéines, qui assurent la réparation des tissus.
Si, en dépit de ces mesures, une blessure survient, il faut recourir à la méthode GREC.


Les gestes de premier secours en cas de traumatisme

Repos: mettre au repos la partie atteinte.

Glace: refroidir la zone lésée aussi rapidement que possible, surtout en cas de claquages, entorses, contusions ou hématomes. Les compresses réfrigérantes ne doivent  pas être appliquées directement sur la peau, mais entourées d’un linge.

Compression: comprimer à l’aide d’une bande élastique pour limiter l’œdème, sans trop serrer.

Elévation: surélever le membre blessé, également dans le but de réduire l’enflure.

Et ensuite…

On accélère le processus de guérison en massant doucement la zone blessée avec un gel analgésique et anti-inflammatoire ou en appliquant un Tissugel. En cas de fortes douleurs, un antalgique oral est indiqué. Par voie interne également, optez pour un antidouleur pourvu d’une action anti-inflammatoire.

Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

A lire aussi

La peau de bébé, aussi douce que fragile

Avoir la peau d’un bébé, qui ne le souhaite pas? Mais cette douceur soyeuse cache une très grande fragilité, qui requiert des soins spécifiques...

Troubles de la dentition

Il n’est pas toujours facile d’être un bébé! Pour les bébés, la poussée dentaire n’a rien de drôle. Pour leurs parents non plus, d’ailleurs… Comment...

L?intestin, au centre de notre santé

Elle héberge 100 000 milliards de micro-organismes, soit 10 fois le nombre des cellules constituant l’organisme humain. Son poids est évalué entre 1 et 2 kilos. Son déséquilibre se traduit par les symptômes les plus divers, des problèmes digestifs à la prédisposition accrue aux infections, en passant par la fatigue et les troubles de l’humeur. L’avez-vous deviné? C’est notre flore intestinale!

L’accueil et le traitement efficaces de la clientèle

L’accueil et le traitement du client peuvent parfois sembler être une routine. En fait, ils exigent du savoir-faire et du savoir-être. Vous portez une...

Cela déménage chez Spagyros

Après 19 ans à Gümligen, la société Spagyros a emménagé dans des locaux flambant neufs à Worb (BE). Un transfert de seulement quelques kilomètres,...