Accueil Soins Médicaments Pourquoi faut-il respecter les posologies prescrites?

Pourquoi faut-il respecter les posologies prescrites?

Un traitement arrêté trop tôt, des pilules prises un jour sur deux… De nombreux patients ne respectent pas les prescriptions de leurs soignants, mettant leur santé en péril. Quels sont les risques et comment remédier à ce problème de santé publique?

L’espérance de vie des populations croît depuis plusieurs décennies. Des conditions de vie améliorées, une alimentation plus adaptée et le recul d’un certain nombre de maladies ont contribué à prolonger nos existences de manière significative. Ainsi les progrès sanitaires et notamment médicamenteux ont logiquement trouvé leur place dans cette évolution. Mais un traitement ne sera réellement efficace que s’il est pris correctement, une évidence manifestement pas toujours flagrante.

L’observance, qu’est-ce que c’est?

On considère que l’observance, c’est l’observation fidèle des prescriptions relatives à un régime ou un traitement par un patient. Cette observance passe par l’adhésion, donc l’acceptation dudit traitement par ce dernier.

Au quotidien, les sources d’erreur sont multiples pour le patient qui s’est vu prescrire un traitement: posologie, nombre de prises quotidiennes, horaire, ou encore règles hygiéno-diététiques afférentes. Les pathologies chroniques, comme les maladies cardio-vasculaires, respiratoires ou le diabète, sont particulièrement concernées par ces erreurs dans les prises de traitements… et les conséquences délétères.

Des risques multiples

Le risque numéro un est évidemment la perte de chances pour le patient. Le mésusage des médicaments peut exposer par exemple le malade hypertendu à un risque accru d’AVC, l’épileptique à faire davantage de crises, le greffé à subir un rejet…

Dans les maladies cardiovasculaires, une méta-analyse réalisée en France et regroupant 21 études, a montré qu’une bonne observance entraînait une baisse de la mortalité de 50%. Inversement, une sur-utilisation des remèdes majore fortement la possibilité d’effets indésirables. Mieux vaut donc respecter la posologie prescrite à la lettre pour de meilleures chances de guérison et une santé préservée.

A plus large échelle

Il existe également une conséquence épidémiologique à la mauvaise utilisation des médicaments. Concernant les antibiotiques, on peut en effet assister au niveau mondial à une dissémination de souches bactériennes résistantes. Un défaut vaccinal pourrait produire des effets comparables en matière d’émergence de virus mutants.

Enfin, les conséquences économiques d’une mauvaise utilisation des remèdes sont non négligeables, lorsqu’on envisage le coût direct (gaspillage), mais aussi indirect, avec notamment l’aggravation des pathologies et les possibles hospitalisations.

Des améliorations possibles

Peut-on favoriser l’observance? Peut-on faire en sorte que les malades respectent mieux les prescriptions? Des améliorations sont possibles et résident essentiellement dans l’éducation thérapeutique des patients. Une bonne compréhension du traitement, des modalités de prises simples et bien assimilées valoriseront forcément l’observance. La communication et l’information constituent donc de vrais atouts pour la réussite d’un traitement.

Il ne faut jamais hésiter à demander précisions et conseils à son pharmacien qui peut fournir des schémas d’administration et des semainiers permettant de préparer sereinement les prises de médicaments à venir.

Référence : « Améliorer l’observance médicamenteuse« , Rev. Med. Suisse 2004; volume 0. 23788

A lire aussi

Réveillez votre peau pour endormir vos douleurs neuropathiques

Il est trois heures du matin et vous tournez en rond dans votre cuisine car vous n'arrivez pas à dormir. Un membre de votre corps brûle, ou plus exactement c'est comme s'il était brûlant, car, lorsque vous le touchez, sa température est absolument normale. De surcroît, des épisodes de décharges électriques vous assaillent au point de vous couper le souffle. Petit à petit, vous ne vous reconnaissez plus: vous êtes devenu irritable, à fleur de peau, un rien vous énerve.

Infections des voies respiratoires

La ciste à fleurs roses barre la route aux infections Depuis l’Antiquité, on attribue à  cette plante européenne (dont le nom latin est Cistus incanus),...

L’acné n’est pas une fatalité!

L'acné est l'affection cutanée la plus fréquente: elle concerne environ 80% des adolescents. La cause: à la puberté la production d'hormones mâles augmente, ce qui stimule la sécrétion de sébum.

Que faire en cas d’acidose?

L'acidose ou hyperacidité tissulaire, due à nos habitudes alimentaires, à notre mode de vie, ainsi qu'aux conditions de l'environnement, constitue l'une des causes les plus courantes des troubles de notre équilibre métabolique.

A ne pas oublier en été? Dolo-Spedifen® forte 400

Maux de tête, de dents, de dos et douleurs menstruelles? Dolo-Spedifen® forte 400! Dolo-Spedifen® forte 400 à base d’arginate d’ibuprofène soulage la douleur rapidement, le...