Accueil Soins Désinfection Ongle incarné: pas toujours facile à traiter

Ongle incarné: pas toujours facile à traiter

Du désinfectant et quelques pansements suffisent parfois pour traiter un ongle incarné. Mais le problème est parfois beaucoup plus sérieux et nécessite une intervention chirurgicale ou d’autres soins très spécifiques.

Carine Houriet, médecin assistante au service de dermatologie de l’Hôpital de l’Île à Berne, collabore régulièrement avec le prof. Hanecke, un dermatologue allemand spécialisé dans le traitement des ongles incarnés et à l’origine d’une méthode appelée phénolisation. Elle a bien voulu répondre à nos questions.

Vitamag: Quels sont les avantages de la phénolisation par rapport à un acte chirurgical classique?
Dr méd. Houriet: Cette méthode a le grand avantage de raccourcir le temps de guérison par rapport à l’excision partielle de l’ongle, encore très courante à l’heure actuelle, et de réduire considérablement le risque d’une repousse douloureuse de l’ongle dans la zone traitée, donc d’une récidive. Avec notre méthode, le résultat esthétique est, en outre nettement plus satisfaisant.

Qu’en est-il du risque de récidive?
Comme je l’expliquais, la récidive est nettement plus fréquente en cas d’excision partielle de l’ongle, car l’élimination de parties de la matrice de l’ongle n’est pas systématique. Or, dès que l’ongle repousse, de fortes douleurs apparaissent. Grâce au phénol, une substance corrosive et désinfectante, qui agit comme un anesthésiant local, notre méthode permet de scléroser la partie latérale de la matrice de l’ongle. Ainsi, l’ongle ne repoussera plus dans cette zone, réduisant le taux de récidive à environ 1%.

Comment agir à titre préventif ?
Les ongles incarnés, surtout ceux du grand orteil, sont un problème très répandu. Chez les personnes aux ongles fortement incurvés, il existe une prédisposition à cette affection. Une contrainte accrue sur l’ongle, notamment due à des chaussures inadaptées, ou un manque d’hygiène au niveau des pieds exercera une pression sur l’ongle, blessant le bord de l’ongle et provoquant douleurs et infections. Idéalement, il faudrait couper les ongles des pieds droit et non en arrondi. Un ongle incarné naissant se soigne en intercalant une gaze sous le bord de l’ongle ou par la contention de l’ongle.

Dr méd. Carine Houriet en collaboration avec Isabelle Hulmann

A lire aussi