Ne prenez pas la fatigue à la légère!

De l’homme d’affaires confronté à plusieurs piles de dossiers à la mère de famille ne sachant plus où donner de la tête, en passant par l’étudiant qui croule sous les devoirs, la fatigue n’épargne personne. Occasionnelle et de courte durée, elle ne doit pas être un sujet d’inquiétude. Mais que faire lorsqu’elle persiste?

On considère comme normale la fatigue survenant après une période de travail intense, de stress ou de sommeil insuffisant, que du repos et quelques bonnes nuits suffisent à enrayer. En revanche, une fatigue persistante est, comme la fièvre et la douleur, un signal d’alarme émis par notre corps, à ne pas négliger.

La fatigue persistante peut être:
• le symptôme d’une maladie (anémie, hypotension, insuffisance thyroïdienne, diabète, foyer infectieux, dépression, etc.)
• un effet secondaire d’un médicament (psychotropes, antihistaminiques, bêtabloquants, etc.)
• la conséquence d’une mauvaise hygiène de vie et alimentaire.

Les causes hygiénodiététiques

• La déshydratation chez les petits buveurs
• La consommation insuffisante de glucides complexes (pain, pâtes, céréales, etc.), notre principale source d’énergie physique et psychique
• L’apport insuffisant d’acides aminés, nécessaires pour la construction de notre corps (ce processus requiert une énergie considérable)
• L’excès d’aliments ou boissons dépourvus de valeur nutritionnelle (sucreries, fast food, alcool, limonades)
• Le stress chronique et la fumée, qui appauvrissent l’organisme en substances nutritives
• Le sommeil insuffisant
• La sédentarité ou, à l’opposé, un entraînement physique poussé sans récupération adéquate.

Des causes découlent les solutions: boire beaucoup d’eau, adopter une alimentation équilibrée, gérer le stress, renoncer au tabac, s’accorder du repos et du sommeil en suffisance, pratiquer une activité physique régulière. Il arrive, toutefois, qu’il ne soit possible de faire tabula rasa de ses mauvaises habitudes ou même que les meilleures mesures hygiénodiététiques ne donnent pas les résultats escomptés.

Dans ce cas, le recours à une préparation riche en vitamines et minéraux est vivement recommandé. L’adjonction de précieux acides aminés et de ginseng, très énergétique, est un atout non négligeable.

Rita Ducret-Costa
Pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

Articles Liés

- Publicité -

Derniers articles