Accueil Vie Mon animal & moi Mon chien respire vite, c’est grave?

Mon chien respire vite, c’est grave?

Comme vous le savez sûrement, les chiens ne transpirent pas par la peau comme les humains (mis à part via ses coussinets). Ainsi, sous l’effet de la chaleur ou après un effort physique, les chiens régulent leur température corporelle en respirant plus rapidement. On parle alors de halètement (ou polypnée).

Ainsi, un halètement est la plupart du temps normal chez le chien. En revanche, si votre chien est au frais et au calme et que sa respiration demeure rapide, restez attentif! Cela peut être le symptôme d’une maladie ou le signe d’une lésion au niveau du système respiratoire. Et dans ce cas, une visite chez le vétérinaire s’impose.

La respiration du chien

La fréquence respiratoire normale des chiens est comprise entre 14 et 22 mouvements par minute (un mouvement comprend une inspiration et une expiration). Au-delà de 22 mouvements, on estime qu’un chien respire vite. C’est le cas lorsqu’il fait chaud, lorsqu’il joue ou est particulièrement actif. Les chiens peuvent également respirer plus vite lorsqu’ils rêvent; dans ce cas, le phénomène sera bref.

Si malgré un retour au calme et un apport d’eau fraîche la respiration de votre chien se fait toujours rapide, commencez par observer son état général. Si d’autres symptômes inquiétants apparaissent (gémissements, salivation excessive, température, agitation, etc.), consultez sans plus attendre.

De même, si ces perturbations du rythme respiratoire semblent bénignes mais se font fréquentes (à chaque promenade par exemple), parlez-en à votre vétérinaire.

Les causes possibles

Une situation stressante ou un coup de chaleur sont les premières causes à suspecter. Une lésion ou une infection de l’appareil respiratoire (pneumonie, hernie diaphragmatique, épanchement pleural, etc.) peuvent également être envisagées.

Une respiration rapide chez le chien peut aussi être due à autre chose qu’une affection respiratoire: surpoids ou obésité, insuffisance cardiaque, affection nerveuse, anémie et intoxication font ainsi partie des nombreuses causes possibles. La douleur peut elle aussi entraîner une accélération de la respiration. Seul un examen clinique complet permettra de déterminer la cause exacte du mal-être de votre animal.

A lire aussi