Lorsque santé rime avec beauté

Atout de séduction, carte de visite, miroir de la santé: la peau est tout cela à la fois, sans oublier les multiples fonctions qu’elle accomplit. Autant de raisons pour lui prodiguer des soins attentifs.

Organe multifactoriel, le plus grand de notre corps, la peau correspond environ, aux 10% du poids corporel. Organe sensoriel et d’élimination, barrière de protection contre le monde extérieur (soleil, saleté, germes pathogènes, etc.), siège de la synthèse de la vitamine D, elle est encore responsable de la thermorégulation.

Peau normale, sèche, grasse, mixte, déshydratée

Si le type de peau est congénital, sa texture évolue avec le temps. La peau normale est lisse, douce et ne présente pas d’imperfections. La peau sèche, quant à elle, manque de lipides; au fil des ans, elle tend à devenir terne, rêche et rugueuse. A l’opposé, la peau grasse, caractérisée par un excès de sébum, est luisante et impure, avec des pores dilatés. Enfin, la peau mixte est grasse dans la partie médiane et sèche sur les autres zones du visage. Tous les types de peaux peuvent, en outre, être déshydratés, c’est-à-dire avoir une teneur insuffisante en eau. «Même la peau grasse, car il ne faut pas confondre sébum et eau», explique la Dresse Magali Dumont, dermatologue.

Le nettoyage, soin de base

Le premier geste beauté et santé est le nettoyage, qui doit être profond et doux à la fois. Le jour, on veillera à protéger la peau contre la pollution, les facteurs déshydratants (vent, climatisation, froid, etc.) et le soleil. Le soir, on lui prodiguera des soins nourrissants et régénérants.
La dermocosmétique dispose d’une palette impressionnante de principes actifs: occlusifs, qui empêchent la réserve hydrique d’évaporer (huile d’amande, de bourrache, vaseline), capteurs d’eau (allantoïne, glycérine, acide hyaluronique), matifiants (argile, zinc), antivieillissement (antioxydants, rétinol, collagène).

«Je fais confiance notamment à la vitamine C, pour son effet antioxydant, et au rétinol, pour son action sur le renouvellement cellulaire», affirme la Dresse Dumont.

- Publicité -