Accueil Communiqués de presse L'industrie pharmaceutique investit des sommes considérables dans la place de recherche qu'est...

L’industrie pharmaceutique investit des sommes considérables dans la place de recherche qu’est la Suisse

En 2015, les entreprises membres d'Interpharma ont investi dans le monde entier plus de 90 milliards de francs dans l'activité recherche et développement (R&D), dont environ 7 milliards en Suisse, soit environ le double du chiffre d'affaires réalisé dans le pays. Cette information et bien d'autres sont contenues dans la 23e édition de l'ouvrage statistique de référence «Le marché du médicament en Suisse».

C'est la recherche qui est le moteur des activités de la branche. En 2015, les entreprises membres d'Interpharma ont investi près de 90 milliards de francs dans la recherche dans le monde entier, dont environ 7 milliards en Suisse. Les investissements consentis dans la recherche et le développement dépassent largement le chiffre d'affaires pharmaceutique en Suisse: ces investissements réalisés par les entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche représentent environ le double de leur chiffre d'affaires dans notre pays. Le progrès médical a lieu par petites étapes. Les innovations progressives, se poursuivant pendant des années, conduisent à des médicaments plus efficaces, plus sûrs et mieux tolérés.

L'industrie pharmaceutique: moteur des exportations

En dépit de la crise qui a continué à se faire sentir dans la zone euro en 2015, l'industrie pharmaceutique est restée le moteur des exportations de l'économie suisse. Les exportations de produits pharmaceutiques se sont montées à plus de 70 milliards de francs, soit plus d'un tiers de l'ensemble des exportations suisses. Par rapport à l'année précédente, un recul de 0.6% a été enregistré, imputable à la force du franc suisse. Le principal marché d'exportation des produits pharmaceutiques reste l'Europe.

Des médicaments novateurs assurent la croissance du marché

En 2015, le marché des médicaments a connu une croissance de 5.3% par rapport à l'année précédente, passant à 5.4 milliards de francs. Ces dernières années, le marché avait connu une stagnation. Cette croissance a été marquée par de nouveaux médicaments novateurs, en particulier contre l'hépatite C, permettant de guérir cette maladie infectieuse chez plus de 90% des patients. Avec d'autres médicaments antiviraux, la croissance de ce groupe de médicaments a représenté à peu près la moitié de la croissance totale du marché.

 

 

Informations supplémentaires

Source: INTERPHARMA / PRESSEPORTAL

A lire aussi

La gemmothérapie fait partie intégrante de la phytothérapie moderne

La gemmothérapie puise sa force dans les bourgeons (gemma, en latin), ces concentrés de substances favorisant la croissance et le développement de nos arbres...

Prendre soin de sa peau sèche et sensible

L’équilibre hydrolipidique de la peau est influencé par divers facteurs. La climatisation et le chauffage assèchent l’épiderme. Un soin adapté, qui tienne compte des...

Grâce au brossage de la langue, fini la mauvaise haleine!

On trouve depuis peu dans le commerce spécialisé un système buccal destiné à éliminer les dépôts sur la langue. Que penser de cette brosse à dents dotée de lamelles gratte-langue et de son dentifrice spécifique?

Acides gras oméga-3: des vertus à découvrir!

Moins connus que les vitamines, les minéraux ou les oligo-éléments, les acides gras polyinsaturés oméga-3 (AGPI n-3) ne sont pourtant  pas moins nécessaires à...

Savoir plus, manger mieux – Des grillades sans souci!

L’été est enfin là et la saison des grillades bat son plein. Malgré le côté convivial du repas au barbecue, que ce soit dans...