Accueil L'huile de foie de morue a la cote!
Array

L’huile de foie de morue a la cote!

Au cours des années 80, on découvrit son efficacité comme traitement contre l’artériosclérose, communément appelée «calcification des artères». L’huile de foie de morue n’a jamais eu autant la cote qu’aujourd’hui et devrait absolument faire partie d’une alimentation saine et moderne en raison de sa teneur en acides gras oméga-3. Bien que ces acides gras composent notre membrane cellulaire, notre organisme ne peut les fabriquer lui-même, d’où la nécessité d’un apport suffisant via la nourriture. Les acides gras oméga-3 sont importants pour la prévention des maladies cardio-vasculaires car ils réduisent des taux trop élevés de graisses dans le sang et évitent le rétrécissement des vaisseaux sanguins. Il s’ensuit une amélioration de la circulation sanguine et la diminution du risque de thrombose. Outre l’huile de foie de morue, les poissons d’eau froide tels que le saumon, le thon et le hareng sont très riches en acides gras oméga-3. Mais le poisson n’est ni supporté ni apprécié par tout le monde. De plus, dans certaines régions, il est difficile de trouver du poisson frais. Pour ces personnes, il devient problématique de suivre les conseils médicaux consistant à consommer cet aliment à raison de 2 à 3 fois par semaine. C’est pourquoi on trouve dans le commerce des acides gras oméga-3 sous forme de capsules au goût neutre (par ex. les capsules d’huile de foie de morue).

Les capsules d’huile de foie de flétan sont très recommandées car elles contiennent des vitamines avec une concentration jusqu’à 100 fois plus élevée que dans l’huile de foie d’autres variétés de poissons. Les facteurs à l’origine de l’artériosclérose ne sont pas uniquement les altérations de la tension artérielle, du taux de graisses dans le sang et de la circulation sanguine mais aussi un système immunitaire affaibli. Meilleures sont les défenses naturelles, mieux on peut prévenir, en plus de l’artériosclérose, les maladies infectieuses ou influencer favorablement les inflammations. L’huile de foie de morue est recommandée en cas de faiblesse générale, d’efforts physiques ou suite à des maladies. En automne et en hiver, elle renforce la résistance au froid et prévient les refroidissements.

A lire aussi

Que faire contre les hématomes?

Un hématome (ou bleu) est l’accumulation de sang sous la peau, dont la couleur change sans qu’il y ait de plaie externe. L’existence de nombreux petits hématomes, gros comme des têtes d’épingles, est un purpura. Les grands hématomes sont appelés ecchymoses.

Produits antichute: le vrai et le faux

Si les médicaments antichute étaient vraiment efficaces, il n’y aurait plus de chauves! Pouvez-vous me convaincre du contraire?

Vitamine C: un déficit à compenser

Contrairement aux autres êtres vivants, l’homme est incapable de synthétiser lui-même la précieuse vitamine C.

La Confédération et les entreprises élargissent la Déclaration de Milan sur la réduction des sucres

Deux ans après la Déclaration de Milan, le conseiller fédéral Alain Berset, des producteurs suisses de denrées alimentaires et des représentants du commerce de...