L’été est de retour… et les guêpes aussi!

Abeilles, guêpes, frelons, … Le retour du soleil et de la chaleur s’accompagne malheureusement de toutes ces petites bêtes armées de leur dard, qui semblent prendre plaisir à gâcher nos moments de farniente.

Sauf en cas d’allergie aux venins d’hyménoptères – auquel cas il est vivement recommandé d’avoir sur soi une dose d’adrénaline auto-injectable – leur piqûre est la plupart du temps bénigne, mais néanmoins très désagréable. Voici quelques conseils pour éviter tant que possible ces piqûres et les traiter.

Bouche, gorge, yeux: attention, danger!

Relativement pacifistes, les abeilles ne vous chercheront pas querelle si de votre côté vous ne les empêchez pas de butiner. Évitez cependant de marcher pieds nus dans l’herbe fleurie, où elles n’auraient d’autre choix que de vous piquer pour se défendre…

Les guêpes et frelons, en revanche, plus offensifs, s’inviteront volontiers à vos barbecues et pique-niques, attirés par la nourriture (la viande et le sucre notamment). C’est d’ailleurs à ce moment-là que les risques de piqûre dans la cavité buccale ou la gorge sont élevés: un insecte peut se glisser dans votre cannette de soda ou votre assiette sans que vous vous en aperceviez!

Le cas échéant, le gonflement peut être rapide et entraîner des difficultés respiratoires: il est alors conseillé de sucer un glaçon pour faire diminuer l’œdème et de consulter un médecin sans attendre. Une piqûre au niveau de l’œil est également à surveiller de près. Les piqûres multiples constituent une autre situation d’urgence, de par la toxicité du venin injecté – 4 à 5 piqûres suffisent à mettre un enfant en danger.

À noter que les réactions locales dues à une piqûre de frelon sont souvent plus importantes (et plus douloureuses!), car il est capable d’injecter son venin plus profondément.

Un pique-nique à la campagne? Évitez le parfum!

En cas de piqûre, désinfectez la zone et appliquez un antiseptique. S’il s’agit d’une abeille, il faudra retirer le dard au préalable: pour ce faire, n’utilisez surtout pas de pince à épiler, qui risquerait de faire éclater la glande à venin! Procédez en grattant doucement la peau avec l’ongle ou un objet plan et rigide. Si la douleur est trop intense, il est possible de la soulager à l’aide d’un antalgique (type paracétamol). En cas de complications, telles que rougeurs, inflammations ou fièvre, nausées et vomissements, consultez un médecin.

Comment éviter ces rencontres malencontreuses? Il est conseillé de porter des vêtements de couleurs claires et surtout, d’éviter de se couvrir de produits parfumés (lait corporel, crème solaire, shampoing odorant, ou autre).

En cas de repas à l’extérieur, examinez bien les environs pour vérifier qu’aucun nid d’insectes ne s’y trouve (dans un arbre fruitier, sous un toit, etc.). Couvrez tant que possible les aliments qui se trouvent sur la table, notamment les salades, corbeilles de fruits, grillades, etc.

Pour finir, si l’un de ces hyménoptères venait à voler près de vous, restez calme et n’ayez aucun geste brusque! N’oubliez pas, au fond, que ces insectes ne piquent que pour se défendre.

Articles Liés

- Publicité -

Derniers articles