Les acides aminés, des éléments constitutifs indispensables à l’organisme

Avec les vitamines, les sels minéraux et les oligo-éléments, les acides aminés font partie des micronutriments. Ils jouent un rôle crucial dans la structure, le métabolisme et la physiologie des cellules. Certains ne peuvent être métabolisés par l’organisme et doivent être apportés par l’alimentation. Découvrons le rôle de ces molécules et les conditions qui nécessitent d’en augmenter l’apport.

Les acides aminés servent d’éléments constitutifs à plusieurs subs­tances et structures importantes de l’organisme: la peau, les cheveux, les ongles, les os et les muscles; les enzymes; les anticorps (système immunitaire); les hormones.

Ils participent en outre à différents processus métaboliques, tels que le métabolisme énergétique et les mécanismes de détoxication propres à l’organisme. Les acides aminés jouent également le rôle de précurseurs à la synthèse des neurotransmetteurs (les substances impliquées dans la transmission nerveuse).

Quelques acides aminés importants et leurs propriétés

Parmi les 22 acides aminés protéinogènes (qui donnent naissance aux protéines), certains sont particulièrement importants.

La L-arginine est nécessaire à la dilatation vasculaire, à la régulation du métabolisme du sucre et des graisses, ainsi qu’au système immunitaire.

La L-glutamine est importante pour le maintien d’une muqueuse intestinale saine, garante d’une bonne absorption de la nourriture et des nutriments. Elle régule également l’équilibre acido-basique de l’organisme. Les besoins en cet acide-aminé augmentent en cas de stress, de maladies, d’opérations et de blessures.

La L-glycine soutient le foie dans ses fonctions de détoxication et participe à la production des immunoglobulines. Comme la glutamine, la glycine est un élément du facteur de tolérance au glucose (substance physiologique contribuant à la régulation du métabolisme du sucre).

La L-lysine intervient, avec d’autres nutriments, dans la constitution et la réparation du collagène (peau, os et vaisseaux). Elle contribue par ailleurs au bon fonctionnement du système immunitaire (p. ex. en cas d’herpès).

La L-méthionine et la L-cystéine étant les deux seuls acides aminés (avec la taurine) à contenir du soufre, ils remplissent une fonction importante en tant qu’antioxydants, dans l’élimination des métaux lourds et dans la régulation du système immunitaire. Ils sont essentiels à la formation des cheveux, des ongles et des os.

À noter que la lysine et la méthionine font partie des neuf acides aminés dits essentiels, qui ne peuvent être apportés à l’organisme que via l’alimentation.

Les conditions qui nécessitent un apport ­supplémentaire

Un apport supplémentaire en acides aminés et conseillé dans certains cas, pour favoriser la croissance et la régénération cellulaire. Les sportifs, de même que les femmes enceintes et allaitantes sont concernés. Un supplément peut également être conseillé aux enfants et adolescents lors de leur croissance. Enfin, les besoins sont accrus après une maladie, une opération ou un accident, ou encore dans les situations de stress.

En cas d’apport insuffisant d’acides aminés, la prise de suppléments est vivement recommandée et ce, à tout âge. Cette carence peut être due à un régime amaigrissant, ou plus généralement, à une alimentation pauvre en protéines (incluant peu de viande et de produits laitiers). Les acides aminés sont disponibles sous forme de compléments alimentaires en pharmacie et droguerie. Demandez conseil à votre pharmacien, qui vous orientera vers le produit le plus adapté à vos besoins.

Rita Ducret-Costa
Pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

Articles Liés

- Publicité -

Derniers articles