Accueil Alimentation Boisson & Hydratation Le thé blanc, une plante délicate, anti-vieillissement

Le thé blanc, une plante délicate, anti-vieillissement

Le thé blanc est sans doute le moins connu des thés. Plus rare (et aussi plus cher), il possède pourtant des propriétés exceptionnelles: tout comme le thé noir, il favorise la perte de poids, mais il permettrait également de retarder les effets du vieillissement…

Le thé blanc se compose du bourgeon et des premières feuilles du théier; son nom provient du duvet blanchâtre qui recouvre le bourgeon de la plante. Ce thé subit très peu de transformation et ainsi, il conserve beaucoup des propriétés des feuilles fraîches.

Le thé blanc, le champion des antioxydants

À l’instar de ses homologues, le thé noir et le thé vert, le thé blanc est particulièrement riche en antioxydants (les catéchines), qui protègent les cellules contre les radicaux libres (responsables du vieillissement cellulaire). C’est lui qui affiche le plus fort taux de polyphénols. Plusieurs études ont par ailleurs montré que les catéchines du thé blanc préservaient le réseau de fibres de collagène, qui maintient la peau ferme et élastique.

Très faible en théine, il possède des propriétés calmantes. Riche en fluor et doté de qualités antimicrobiennes, ce thé limite également la formation de la plaque dentaire et prévient l’apparition de caries.

Le compagnon idéal pour une cure détox

Considéré comme un véritable remède naturel, le thé blanc aide à réduire le taux de mauvais cholestérol, possède des propriétés anti-inflammatoires et prévient les maladies cardiovasculaires.

Parce qu’il stimule le métabolisme, le thé blanc permettrait également de lutter contre l’obésité, car il intervient dans la régulation du stockage des graisses. Véritable allié «détox», ce thé contient des principes actifs aux effets diurétiques, ce qui n’est pas négligeable lorsque l’on surveille sa ligne.

Nos conseils

En plus de son arôme doux et agréable, le thé blanc a donc un effet très bénéfique sur notre corps. Pour en profiter un maximum, il doit être infusé 2 à 3 minutes, dans une eau de source à basse température (70-80°C). La température et le temps d’infusion peuvent toutefois différer selon la variété choisie. À consommer nature, sans sucre ni lait.

Attention: le thé, quelle que soit sa couleur, diminue l’absorption du fer non héminique (issu des végétaux et produits laitiers): si vous souffrez d’une carence en fer, consommez cette boisson à distance des repas!

A lire aussi

Rhume des foins et alimentation

Les allergies aux pollens sont de plus en plus nombreuses. Les causes exactes n’ont pas encore été clairement établies… Pour lire plus... téléchargez l'article en...

Besoins nutritionnels

Les besoins en micronutriments dans les différentes situations de la vie En 1968, le Dr Linus Pauling, biochimiste et physicien, publia l’ouvrage «Orthomolecular psychiatry (…)»....

Quand l’heure du coucher n’est plus un plaisir

Les troubles du sommeil sont sources de plaintes pour près d’un quart des Suisses. Notre rythme de vie effréné n’y est certainement pas étranger....

Vitamines et autres nutriments: plus on en reçoit, moins on en fabrique?

Selon certains détracteurs des compléments alimentaires, à la longue, le corps deviendrait paresseux lorsqu'il en reçoit. En d’autre termes: plus on ingérerait de nutriments...

Vitamag fête ses 20 ans : Participez à notre concours !

10 paquets cadeaux par édition ainsi qu’un week-end pour 2 personnes, à Brione (Tessin) seront tirés au sort. Pour participer : Ou rendez-vous dans les éditions...