Le secret d’une grossesse saine et sereine

Grâce aux mille et un conseils que l’on reçoit de son médecin, de ses amies, de la famille et bien sûr d’internet, il semble presque impossible de ne pas «réussir sa grossesse». Il faut toutefois veiller à la fiabilité de ces conseils et ne pas oublier que chaque grossesse est unique. Une grossesse saine et sereine repose avant tout sur une alimentation adaptée aux nouveaux besoins de la maman et du futur bébé.

De l’acide folique, même avant la grossesse

Une grossesse saine repose en premier lieu sur la prise d’acide folique; cela fait partie des recommandations standards en gynécologie pour toutes les femmes qui peuvent ou désirent faire un bébé. Il convient de prendre 0,4 mg d’acide folique par jour sous forme de comprimés pendant 4 semaines avant la conception et jusqu’à la 12e semaine de grossesse.

Cette substance, qu’on appelle aussi vitamine B9 ou vitamine de la vie, est essentielle au bon développement de l’embryon. Les états de carence au moment de la conception et durant les premières semaines de grossesse font augmenter le risque de malformation du tube neural comme le spina-bifida («dos ouvert»). Informez votre gynécologue de votre souhait de maternité, afin qu’il vous prescrive de l’acide folique à titre préventif.

Depuis plusieurs années, la Fondation Offensive Acide Folique Suisse et sa présidente, l’ancienne championne de ski Maria Walliser, s’investissent pour mieux faire connaître l’importance de l’acide folique et sensibiliser les femmes en âge de procréer. Pour en savoir plus, consultez le site www.folsaeure.ch.

Alimentation et mouvement

Les transformations de l’organisme au cours de la grossesse sont à tous points de vue remarquables et l’alimentation revêt une importance primordiale pendant cette période. Elle doit être variée et équilibrée: fruits, légumes, produits à base de céréales complètes, laitages, huiles végétales et noix, viande et poisson, etc.

Néanmoins, une préparation polyvitaminée est recommandée à partir de la 12e semaine pour couvrir les besoins accrus. Vous trouverez un résumé de l’essentiel sur le sujet dans une brochure intitulée «Alimentation durant la grossesse et la période d’allaitement», à consulter sur le site de l’OSAV.

Par ailleurs, pour prévenir le diabète gestationnel (de la grossesse), minimiser les troubles veineux ou favoriser la détente et le bien-être, la pratique raisonnable d’une activité physique demeure très bénéfique et recommandable. Natation et marche sont possibles jusqu’à la fin de la grossesse. Laissez l’esprit de compétition au vestiaire et continuez à bouger avec plaisir pendant les quelques mois si particuliers de votre grossesse!

Articles Liés

- Publicité -

Derniers articles