Accueil Vie Le chien : meilleur ami de l’homme... et de sa santé !

Le chien : meilleur ami de l’homme… et de sa santé !

En 2018, la Suisse comptait environ 505’000 chiens. Ces compagnons à quatre pattes arrivent bien souvent dans le foyer à la demande des enfants, ou bien pour pallier une solitude quotidienne… Quelle que soit la raison de sa présence, cet animal apporte à ses propriétaires bien plus que sa simple compagnie.

En 2017, une étude scientifique suédoise a révélé que le risque de mortalité – toutes causes confondues – serait réduit de 20 % chez les heureux possesseurs de chiens. Ces animaux domestiques apporteraient en effet de nombreux bénéfices, notamment au niveau cardiovasculaire.

Un prétexte pour se bouger

Pour commencer, les indispensables promenades quotidiennes poussent les propriétaires de chien à faire régulièrement de l’exercice (ne serait-ce que pour faire le tour du quartier). Les mesures de confinement ont d’ailleurs été l’occasion de constater à quel point les chiens pouvaient être un bon « prétexte » pour motiver les moins sportifs… Certaines races ayant besoin de davantage d’exercice, ce seront des compagnons tout trouvés pour pratiquer la course à pieds.

Or, qui dit plus d’activité physique, dit meilleure santé cardiovasculaire ! Posséder un chien permettrait ainsi de faire baisser la tension artérielle et le niveau de cholestérol dans le sang, puis favoriserait même la perte de poids.

Des défenses immunitaires plus solides

Par ailleurs, plusieurs études ont démontré que les microbes et bactéries ramenés à la maison par nos compagnons à quatre pattes peuvent être très bénéfiques pour notre système immunitaire. De nombreux professionnels du secteur médical expliquent d’ailleurs qu’un environnement trop propre, trop aseptisé peut, au contraire, nuire à la santé.

Les chiens se roulent par terre, reniflent et lèchent un peu tout et n’importe quoi, et ramènent tout un petit monde microscopique avec eux à la maison. Être confrontés ainsi régulièrement à des agents pathogènes, grâce à notre animal, permet aux défenses immunitaires de s’entraîner à les combattre, de s’habituer en quelque sorte à leur présence.

Certaines études épidémiologiques montrent d’ailleurs que les enfants qui grandissent au contact des animaux, en particulier des chiens, ont beaucoup moins de risques de développer des maladies auto-immunes telles que l’asthme et les allergies.

chien complément affectif
Le chien est d’un grand soutien en cas d’état dépressif.

Un complément affectif

Enfin, la présence d’un chien au sein du foyer peut avoir un effet très positif sur l’humeur, et peut s’avérer d’un grand soutien en cas d’état dépressif. En effet, il favorise la baisse du cortisol (l’hormone du stress) et la production de sérotonine (l’hormone du bonheur). Aujourd’hui, de plus en plus de professionnels utilisent des chiens en thérapie, pour soigner une dépression par exemple, mais aussi pour traiter les personnes atteintes d’hyperactivité.

La présence de l’animal est rassurante. Il s’intègre si bien dans la famille qu’il en devient un membre à part entière. Certains vont même jusqu’à lui offrir de petits cadeaux pour Noël ou à chaque anniversaire !

Un chien incite également à communiquer, à s’ouvrir aux autres. Il peut aider à faire des rencontres, à engager la conversation, à tisser des liens. Au sein d’une famille, il peut parfois aider parents et enfants à mieux communiquer, malgré les différences générationnelles.

Cet animal domestique, petit ou grand, peu importe son âge et sa race, a donc énormément de choses à nous apporter. En échange, il n’attend qu’un peu d’affection. Si vous hésitiez à sauter le pas, c’est peut-être l’occasion de vous lancer?

A lire aussi

Le premier vaccin contre le cancer

Début 2007, une avancée médicale a fait les gros titres: le premier «vaccin contre le cancer» était commercialisé en Suisse. Un vaccin contre les papillomavirus humains (HPV), responsables du cancer du col de l’utérus.

La douce chaleur d’une destination polaire

Des étendues blanches à perte de vue. La neige qui crisse sous les pieds, le froid saisissant qui gèle les narines et le soleil, qui, à cette saison, n’atteint jamais le zénith. Toujours rasant, il offre une lumière douce et donne ainsi une touche colorée à ce paysage glacial et féerique qui dessine la Laponie.

Vitamines et autres nutriments: plus on en reçoit, moins on en fabrique?

Selon certains détracteurs des compléments alimentaires, à la longue, le corps deviendrait paresseux lorsqu'il en reçoit. En d’autre termes: plus on ingérerait de nutriments...

Nouveau website – présentation rapide

Ce nouveau site web vous offre l'accès à toute la richesse de Vitamag ! Votre guide santé et bien-être...

COMMENT SOIGNER EFFICACEMENT UN COLON IRRITABLEUELLE RE MEDICATION EN CAS DE COLON IRRITABLE.

comment soigne efficacement et simplement un colon irritable avec alternance de constipation et de diahrées ?