Accueil Santé COVID Le bouleau fleurit: qu’est-ce que le nouveau coronavirus signifie pour les personnes...

Le bouleau fleurit: qu’est-ce que le nouveau coronavirus signifie pour les personnes allergiques?

Les pollens de bouleau s’envolent de nouveau et provoquent des réactions allergiques: un nez qui coule, des yeux larmoyants et des troubles respiratoires. Les personnes allergiques au pollen doivent prendre leurs médicaments maintenant. Selon les connaissances scientifiques actuelles, aucun lien n’est connu entre une allergie existante et l’apparition ou le degré de gravité de la maladie COVID-19. Les personnes touchées par un asthme grave font toutefois partie des personnes particulièrement à risque. Elles doivent bien se protéger.

La saison des pollens de bouleau a commencé: le temps printanier ensoleillé et doux de la semaine dernière a entraîné – au nord comme au sud des Alpes – le début de la floraison du bouleau qui est fortement allergisant. Un début nettement plus précoce que d’habitude, commente Regula Gehrig, biométéorologue chez MétéoSuisse. La saison des pollens du frêne a également commencé il y a presque deux semaines. Il faut en outre s’attendre à une production pollinique plus importante cette année, car le bouleau forme une quantité de pollen particulièrement élevée tous les deux ans.

Ceci signifie que les personnes souffrant du rhume des foins du Plateau, du Valais et du Tessin doivent dès à présent s’attendre à des yeux larmoyants, un nez qui coule et une respiration éventuellement plus difficile. Une information importante pour les personnes concernées: selon les connaissances scientifiques actuelles, aucun lien n’est connu entre une allergie existante et l’apparition ou le degré de gravité de la maladie COVID-19.

Les personnes touchées par un asthme grave font toutefois partie des personnes particulièrement à risque. Elles doivent bien se protéger. Veuillez lire à ce sujet les informations d’aha! Centre d’Allergie Suisse sur les allergies, l’asthme et la maladie COVID-19.

Données actuelles sur la concentration pollinique sur www.pollenetallergie.ch et de manière mobile avec l’application «Pollen-News» (disponibles dans l’App Store et sur Google Play)

Contact
Bettina Jakob
Responsable Communication et médias
aha! Centre d’Allergie Suisse
Scheibenstrasse 20
3014 Berne
+41 31 359 90 45
[email protected]

A lire aussi

Echec à la diarrhée!

D'un point de vue médical, on parle de diarrhée lorsque le poids quotidien de selles liquides dépasse 300 g. On distingue les diarrhées aiguës et chroniques. Les...

Alimentation et troubles du sommeil

L’alimentation joue un rôle capital, tant au niveau de l’apparition que de la prévention des caries. Pour lire plus... téléchargez l'article en format PDF

Une saignée contre les «mauvaises humeurs»

Dès l’Antiquité, la saignée était indiquée pour soigner presque toutes les maladies. Son usage a pratiquement disparu au cours du XVIIIe siècle. La légende raconte...

Fuir devient pratiquement impossible: les graminées fleurissent!

Revoici le beau temps et, avec lui, l’envol des pollens de graminées. Sept personnes allergiques au pollen sur dix y réagissent – avec une...

L’acné n’est pas une fatalité!

L'acné est l'affection cutanée la plus fréquente: elle concerne environ 80% des adolescents. La cause: à la puberté la production d'hormones mâles augmente, ce qui stimule la sécrétion de sébum.