La grenade, une alternative naturelle contre les troubles de la ménopause

Outre les traitements médicamenteux (thérapie hormonale de substitution), il existe aujourd’hui d’autres moyens pour soulager les symptômes du retour d’âge de manière naturelle.

A maturité, les fruits du grenadier sont particulièrement riches en phyto-œstrogènes, dont la structure est très proche de celle des œstrogènes synthétisés par l’organisme. Ces précieuses substances agissent de façon similaire à une hormone et sont donc généralement très bien tolérées.

Dans une étude, on a observé que l’huile de pépins de grenade en capsules, prise pendant plusieurs semaines, atténuait sensiblement les troubles de la ménopause, tels que bouffées de chaleur, humeur instable, nervosité, sécheresse de la peau et des muqueuses, chute de cheveux et baisse de la libido.

Les phyto-œstrogènes pourraient même avoir des effets bénéfiques sur l’ossature et les vaisseaux sanguins. De plus, la grenade renferme des polyphénols, dont le puissant pouvoir antioxydant influence favorablement les maladies cardiovasculaires, les processus inflammatoires et le ­vieillissement cellulaire.

La grenade était déjà connue des anciens Egyptiens; Aphrodite, déesse de la beauté et de l’amour, l’utilisait elle-même dans le dessein de préserver sa jeunesse éternelle.

En cas de sécheresse vaginale, les phyto-œstrogènes naturellement présents dans la grenade sont également disponibles sous forme d’ovules vaginaux pour assurer une humidi­fication optimale de la muqueuse.

- Publicité -