Accueil Alimentation Superfood La gelée royale, un atout pour la croissance

La gelée royale, un atout pour la croissance

La gelée royale est consommée depuis l’Antiquité pour ses atouts nutritionnels et thérapeutiques. Augmentation de la vitalité et renforcement de l’immunité sont les propriétés les plus couramment attribuées à ce lait d’abeille. Ce que l’on connait moins, c’est sa propension à favoriser la croissance des enfants, dès l’âge de 3 ans.

La gelée royale, produite par les abeilles nourricières, sert à accomplir deux tâches dans une ruche: nourrir les larves jusqu’à leur troisième jour et alimenter la précieuse reine pendant toute sa vie. La reine vivra ainsi jusqu’à 40 fois plus longtemps que ses congénères dont l’alimentation est constituée essentiellement de miel. Ce phénomène illustre bien le rôle clé du lait d’abeille dans le processus de croissance.

Renforcer le métabolisme énergétique

La gelée royale contient de l’eau, mais aussi et surtout, des sucres, des acides aminés essentiels, des lipides (acides gras à chaine courte), des minéraux (calcium, fer, cuivre, magnésium, phosphore, etc.) et des vitamines (vitamines du groupe B essentiellement). Grâce à l’ensemble de ces macronutriments et micronutriments, ce produit de la ruche agit comme un stimulant nutritif et un fortifiant.

De plus, des travaux récents ont montré que la gelée royale rétablissait l’homéostasie, autrement dit les processus de régulation des différentes constantes de l’organisme à un niveau normal. C’est une gelée très nutritive qui agit comme un stimulant général de l’organisme (physique et mental) en boostant le métabolisme énergétique, un processus physiologique indispensable au bon déroulement de la croissance.

Un fortifiant pour le corps et la tête

Du côté du système nerveux, la gelée royale participe activement à son fonctionnement et améliore les performances mentales. Les raisons? Sa teneur importante en acétylcholine (un messager chimique intervenant dans la communication entre les neurones), oligoéléments essentiels et vitamines B1 et B5. De plus, la vitamine B5 participe au métabolisme des lipides tout en diminuant la réponse au stress.

Autre atout pour les plus jeunes: l’ensemble des vitamines B3, B5, B6 et B12 de la gelée royale contribuent à réduire la fatigue physique et morale. Et en stimulant le système immunitaire et en renforçant sa résistance face aux infections et au stress, la gelée royale participe, une fois de plus, au bon déroulement de la croissance.

Pour aider nos bambins à bien grandir, la gelée royale est donc l’un de nos meilleurs alliés!

A lire aussi

Le ginseng, un remède réputé depuis plus de 5000 ans

A qui peut-on recommander le ginseng? En cure courte ou prolongée, le ginseng fait du bien à tout âge. Aucun effet secondaire n'a été...

La grippe est loin d’être banale!

Synonyme de refroidissement, l'état grippal ne doit pas être confondu avec la grippe à proprement parler, affection bien plus grave. Hautement contagieuse, particulièrement redoutable pour les sujets immuno­déprimés et/ou âgés, la «vraie» grippe sévit surtout au cours de la période automnale et hivernale.

Mauvaise haleine, le succès du traitement passe par la franchise!

Environ un quart de la population souffre de mauvaise haleine (halitose, en jargon médical). Quel que soit le terme utilisé, le sujet reste tabou. Rares sont ceux qui osent l'aborder, par fausse pudeur ou par politesse à l'égard des personnes concernées, qui sont d'ailleurs nombreuses à être très affectées par ce trouble. Mal à l'aise, elles s'isolent au travail et dans leur vie privée, tout en ­mettant parfois des années à consulter un professionnel de la santé.

Une réponse homéopathique aux états grippaux

Comme chaque année, la saison froide apporte son lot de pathologies touchant l'appareil respiratoire. Concernant la grippe, après une incubation de un à cinq...

Motivation? driving us forward!

«L’être humain peut beaucoup agir sur sa motivation, mais très souvent il sous-exploite cette opportunité.»