Accueil Sports & Loisirs Pratiques sportives A la découverte de l’activité physique adaptée

A la découverte de l’activité physique adaptée

Aujourd’hui, les bienfaits de l’activité physique (AP) sur la santé sont bien connus. Parfois, elle doit être adaptée à des besoins spécifiques. On parle donc d’activité physique adaptée (APA).

 

Qu’est-ce que l’APA?

L’APA joue un rôle essentiel dans la promotion de la santé et de l’AP. Elle permet à toute personne ayant besoin qu’une activité soit adaptée, d’améliorer/préserver sa santé ou son autonomie quotidienne. Le patient va développer et entretenir ses capacités motrices, en entraînant la coordination, l’équilibre, l’endurance et la force. De plus, le bien-être psychique et l’intégration sociale des patients sont favorisés: meilleure estime de soi ou de l’image corporelle, rencontres lors d’activité en groupe, partage des émotions et acceptation de l’autre.

 

Le professionnel en APA

Le professionnel en APA appartient aux nouveaux métiers nécessaires de la santé et de l’insertion sociale. Par ses connaissances scientifiques de l’AP et du mouvement, ainsi que des diverses pathologies et syndromes, il accompagne des patients en adaptant les activités et les mouvements. Il est attentif aux besoins des patients, aux possibilités et au degré de récupération, aux contre indications, ainsi qu’aux effets des activités proposées. Il adapte l’environnement pour que le patient puisse évoluer dans les meilleures conditions (sécurité) et bénéficier au maximum des bienfaits de l’AP.

 

À qui s’adresse l’APA?

L’APA intervient dans plusieurs domaines:
• Les pathologies chroniques et métaboliques, comme l’obésité, le diabète, les maladies cardio- respiratoires ou les douleurs chroniques.
• Les handicaps ou troubles moteurs, mentaux et sensoriels (visuels, auditifs, tactiles). Ces troubles peuvent être congénitaux ou acquis (accident, lésion médullaire).
• Le vieillissement. La perte de force et de coordination, ainsi que les maladies liées (Parkinson, ostéoporose) augmentent le risque de chute ou empêchent l’exécution des tâches quotidiennes simples.
• Le cancer. Pendant et après une chimiothérapie, par exemple.
• Les femmes enceintes ou en période postpartum.

L’APA permet de retrouver au mieux l’autonomie quotidienne en luttant contre les effets de ces pathologies et leurs complications, et de favoriser une récupération plus rapide. C’est pourquoi il est important d’entamer une prise en charge le plus tôt possible, afin de préserver les ressources physiques, cognitives et affectives.

 

Dr Raphaël Nguyen, Doctorat ès sciences de la vie (Physiologie de l’exercice), dirige le cabinet pluridisciplinaire METICS Santé & Performance, www.metics.ch

A lire aussi

Yodara prend le chemin de la rentrée

Après deux ans de pérégrinations maritimes, le temps est venu de déposer notre sac à terre. Nous allons retrouver un travail, un logement et assumer toutes les obligations de la vie en société terrienne. C’est qu’en mer, les taxes sont aussi rares que les îles en océan Atlantique, non sans nous déplaire!

Le curcuma, une épice antidéprime

Depuis de millénaires, le curcuma est utilisé dans la cuisine et la médecine populaire indienne pour ses propriétés digestives, antioxydantes, anti-inflammatoires, dépuratives, etc. Des recherches...

Inflammations cutanées douloureuses?

La peau enflammée ou les enflures rougies ne sont pas seulement douloureuses, mais peuvent aussi provoquer des atteintes physiques. Ichtholan® permet un traitement sans antibiotique,...

L’homéopathie: une chance pour les professionnels de santé

L’homéopathie ne laisse personne indifférent. Depuis sa naissance, voilà plus de deux siècles, jamais une approche médicale n’a déclenché autant de controverses, de critiques...

La cellulite: comment limiter sa formation?

Très inesthétique, la cellulite est une disgrâce typiquement féminine. Elle affecte 90% des femmes, sans épargner les plus minces, et ignore la gente masculine....