Accueil Corps Sang & Circulation La chaleur, l'ennemie des veines

La chaleur, l’ennemie des veines

Comme vous l’avez sûrement constaté vous-même, la chaleur est le pire ennemi des veines. Les bains de soleil, les bains chauds, le sauna ou encore l’épilation à la cire chaude sont néfastes en cas de fragilité et d’insuffisance veineuses.

En revanche, à la mer, vous pouvez tirer le plus grand bénéfice de la marche dans l’eau, de la gymnastique aquatique et de la natation! En toute saison, tout ce qui active la circulation est vivement conseillé: les douches froides, les massages doux avec des produits spécifiques (en remontant vers le cœur), ainsi que la marche et le vélo.

Limitez l’inconfort par l’alimentation

D’un point de vue nutritionnel, les substances à privilégier sont les vitamines C et C2 (parfois notée P). Celles-ci renforcent les parois des capillaires et des veines, et en diminuent la perméabilité. Elles luttent par conséquent contre l’infiltration et la formation d’œdème (accumulation d’eau dans les tissus).

Les meilleures sources naturelles de vitamine C sont les fruits et les légumes, frais et crus ou peu cuits, cette substance étant très sensible à la conservation et à la cuisson. Parmi les fruits, les plus riches en vitamine C sont le cassis, la groseille, le kiwi, les agrumes et la fraise. Côté légumes, le persil, les choux, le poivron et le cresson sont à privilégier.

Profitez de l’été pour faire le plein de crudités et de jus de fruits frais. Pensez à augmenter la teneur en vitamine C de vos salades en y ajoutant du jus de citron et du persil!

Des cures ponctuelles

Comme la vitamine C, la vitamine C2 est d’origine végétale. Elle regroupe une famille de bioflavonoïdes appartenant au groupe des anthocyanes. Elle est présente en grande quantité dans les agrumes – la pulpe et les membranes blanches en contiennent plus que le jus – ainsi que dans le melon, les cranberries, les cerises, le thé, etc.

L’insuffisance veineuse étant généralement chronique, il est conseillé de prendre régulièrement ces vitamines en supplément, sous forme de cure. À plus forte raison si vous fumez ou que vous prenez une contraception orale, car le tabac et la pilule détruisent partiellement ces substances.

Si l’homéopathie vous intéresse, voilà un traitement très efficace, à condition de le suivre pendant trois mois, deux fois par année : sorbus domestica mg, une cuillerée à moka dans un grand verre d’eau, le matin à jeun; hamamelis compositum, 30 gouttes à midi; veine 4 ch et vaisseau lymphatique 9 ch, 1 ampoule le soir au coucher, en alternance.

Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

A lire aussi