Array

La carnitine, la panacée, mais pas pour la ligne!

La carnitine est un acide aminé qui joue un rôle essentiel dans la transformation de graisse en énergie. Cela ne vaut pas pour la personne qui suit un régime hypocalorique, mais pour le sportif d’endurance qui s’entraîne de façon intensive!

En revanche, la carnitine possède de multiples autres propriétés intéressantes.

Les muscles

Elle est une substance hautement énergétique, qui est en mesure d’aider les personnes souffrant de fatigue chronique. C’est une source d’énergie pour tous les muscles et peut s’avérer utile dans des pathologies musculaires, telles que la dystrophie musculaire.

Le coeur et les vaisseaux

La carnitine est notamment utile pour le coeur (muscle cardiaque), qu’elle peut aider en cas d’angina pectoris et d’insuffisance cardiaque. Elle est également à même de prévenir les troubles du rythme cardiaque.
La carnitine ne transforme pas seulement les graisses corporelles en énergie – à certaines conditions, déjà vues –, mais aussi les lipides sanguins (triglycérides et cholestérol) tout en haussant le HDL-cholestérol, le «bon».
Cet acide aminé aux multiples talents joue un rôle important dans la détoxication du foie, où il est en grande partie synthétisé, et dans l’élimination des toxines et de métabolites des médicaments.

Les sources et les suppléments

Les principales sources de la carnitine sont naturellement musculaires: viande de mouton, de boeuf, de porc et leurs filets. Les suppléments peuvent aller jusqu’à 4 g, avec pour seul effet secondaire, rare, de la diarrhée.

Bon à savoir:

Les femmes enceintes et qui allaitent présentent un besoin accru en carnitine et, si celui-ci n’est pas satisfait, peuvent souffrir de fatigue et faiblesse.

Sources:https://www.mda.org/disease/metabolic-myopathies/types/carnitine-deficiency

Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

Articles Liés

- Publicité -

Derniers articles