Accueil Communiqués de presse La BPCO - une maladie pulmonaire sournoise

La BPCO – une maladie pulmonaire sournoise

BPCO est l’abréviation de broncho-pneumopathie chronique

obstructive. Bien que cette maladie sournoise soit largement répandue, elle n’est souvent pas décelée à ses débuts. La BPCO provoque un rétrécissement progressif des voies respiratoires, avec pour conséquences de la toux, des expectorations et de la dyspnée. La BPCO est malheureusement incurable. Sa cause principale est le tabagisme, ce qui explique pourquoi l’on minimise souvent les premiers signes de la maladie, que l’on décrit fréquemment comme la «toux du fumeur». Le diagnostic est posé au moyen d’un test de la fonction pulmonaire. Un traitement médicamenteux contribue à inhiber l’inflammation des bronches et un entraînement régulier améliore les performances physiques. A un stade avancé de la maladie, les personnes atteintes ont besoin d’un apport supplémentaire d’oxygène (oxygénothérapie).

Ce sont les substances nocives qui causent la BPCO

Ce sont les fumeurs dès l’âge de 45 ans qui sont le plus souvent atteints de BPCO. Mais il est existe d’autres causes que le tabagisme. Les personnes exposées aux poussières dans leur travail – par exemple dans l’agriculture et l’industrie – et qui inhalent ainsi des substances irritantes peuvent également souffrir de BPCO. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu’en 2020, la BPCO figurera au troisième rang des causes de décès dans le monde.

Le dépistage précoce est important

«La plupart du temps, les personnes constituant le principal groupe à risque – à savoir les fumeurs – ne prêtent plus attention à leur toux matinale avec expectorations; elles s’y sont accoutumées», déclare le docteur Thomas Schmid, pneumologue. Le test de risque en ligne de la Ligue pulmonaire suisse, simple à effectuer, indique s’il y a lieu de consulter un médecin et si d’autres examens sont nécessaires. «Je recommande à tous les fumeurs de plus de 40 ans d’effectuer ce test. Plus tôt on dépiste la BPCO, meilleures sont les perspectives quant à l’évolution de la maladie si l’on arrête définitivement de fumer», explique le docteur Thomas Schmid.

La campagne BPCO de la Ligue pulmonaire

Grâce à une vaste campagne d’information, La Ligue pulmonaire suisse veut sensibiliser la population et promouvoir le dépistage précoce de la BPCO. Il faut que davantage de personnes connaissent la BPCO, ses symptômes et ses causes ou effectuent un test à temps. C’est pourquoi la Ligue pulmonaire suisse présente des spots télévisés et de la publicité en ligne. Sur le site Internet www.test-bpco.ch, les personnes intéressées peuvent effectuer le test en ligne, commander la brochure et poser des questions à un pneumologue.

Offres pour les personnes concernées et leurs proches

Les professionnels de la santé de la Ligue pulmonaire conseillent et accompagnent les personnes souffrant de BPCO et leurs proches; ils leur donnent aussi des conseils pour leur vie quotidienne. En étroite collaboration avec des médecins, la Ligue pulmonaire met à disposition des patients et patientes atteints de BPCO les appareils respiratoires nécessaires à leur traitement. La Ligue pulmonaire suisse édifie aussi dans toute la Suisse un réseau de stations-service d’oxygène afin d’augmenter la mobilité des personnes tributaires d’un apport d’oxygène supplémentaire. Par ailleurs, la Ligue pulmonaire propose des cours et des conseils en vue d’arrêter de fumer ainsi qu’une réhabilitation pulmonaire en milieu ambulatoire.

A lire aussi

Le zinc, un oligoélément majeur pour l’organisme

Le zinc est essentiellement connu pour ses effets bénéfiques sur la peau. Il est notamment conseillé pour soigner l’acné et entretenir la...

La plante qui soutient nos défenses naturelles

L’ensemble des cellules qui compose notre système immunitaire garantit, pour peu que l’on soit en bonne santé, une protection remarquablement efficace contre les agents...

Comment réagir à l’arthrose

Aussi pénible que répandue, l’arthrose touche 95% des personnes âgées de plus de 65 ans. On peut définir l’arthrose «une détérioration progressive du cartilage articulaire»...

Âge de la retraite: une période charnière, aussi en matière d’alcool

La Journée internationale des personnes âgées des Nations Unies est l'occasion de rappeler que l'âge de la retraite constitue un défi en matière d'alcool....

Un cycliste pas comme les autres!

Peter Sagan Le vélo est sa passion. Assoiffé de victoires, il aime le show! Né en 1990 à Zilina, ce talentueux cycliste slovaque, connu pour...