Accueil Vie Mémoire Quand la mémoire nous joue des tours...

Quand la mémoire nous joue des tours…

Un ou deux oublis et quelques trous de mémoire, c’est normal mais… ça inquiète! Si ces symptômes se répètent et/ou s’aggravent et en particulier si les troubles mnésiques concernent des événements récents, il peut valoir la peine de consulter.

Heureusement, dans la majorité des cas, il ne s’agit pas de pathologie grave ou de démence. Il existe d’innombrables causes possibles à des pertes de mémoire! Virginie Obrist, pharmacienne, confirme que «chez l’adulte en bonne santé, il ne faut pas s’inquiéter exagérément. Dans un premier temps, je recommande volontiers un produit à base de plantes comme le ginkgo, qui stimule la microcirculation cérébrale».

En effet, le ginkgo s’avère efficace pour atténuer certains phénomènes néfastes pour le cerveau, comme une oxygénation insuffisante. Il améliore également les processus de mémorisation. Il faut aussi veiller à garder une alimentation saine et équilibrée. Virginie Obrist signale que «certaines substances présentes dans notre alimentation jouent un rôle déterminant dans les processus cérébraux. Il s’agit, par exemple, des acides gras oméga-3 et de certains minéraux et oligoéléments».

Si les troubles de la mémoire sont plutôt liés à un surmenage ou à des sollicitations excessives, des compléments alimentaires agissant de façon ciblée sur le système nerveux peuvent aider. La pharmacienne propose, par exemple, des produits à base de vitamines B.

Interactions sociales et entraînement cérébral

Face à des déficits intellectuels et des troubles de la mémoire, l’autre aspect essentiel à prendre en compte est celui de l’utilisation même du cerveau et son entraînement. En garantissant suffisamment d’interactions sociales et en veillant à un entraînement régulier, on pourra garder très longtemps l’esprit alerte et la mémoire vive!

 

A lire aussi

Une ossature solide à tout âge

A tout âge, les substances nécessaires à une densité et une structure osseuses optimales font souvent défaut dans notre alimentation.

L’équilibre intérieur, au cœur du bien-être

Dans la médecine traditionnelle chinoise, le ginseng est vénéré depuis plus de 5000 ans comme plante médicinale précieuse. Précieuse à tous égards: autrefois elle servait de monnaie officielle au même titre que l'or et l'argent. Un chanceux, qui trouvait une racine de ginseng d'au moins 6 ans, était à l'abri du besoin jusqu'à la fin de ses jours, car la valeur de la racine augmentait avec l'âge.

A fond la forme, profitez au maximum de l?été!

Des températures estivales, les rayons solaires qui réchauffent le cœur… vive la vie en plein air! Difficile d’imaginer que l’on peut attraper un virus grippal pendant la plus belle saison de l’année.

Boire beaucoup, ce n’est pas toujours bon pour la santé: prudence en cas de cœur affaibli

L’insuffisance cardiaque est une pathologie fréquente d’évolution chronique. En Suisse, environ 150 000 personnes sont concernées. Elles doivent entre autres être prudentes dans leur...

Ligue pulmonaire suisse: Asthme et sport font bon ménage

Berne (ots) - Une dyspnée, une toux irritative et une sensation d'oppression dans la poitrine constituent les symptômes habituels de l'asthme. Si l'on connaît...