Accueil Communiqués de presse Hyperconnectivité et monde du travail: quel problème? Addiction Suisse a fait le...

Hyperconnectivité et monde du travail: quel problème? Addiction Suisse a fait le point lors d’un congrès

Le Congrès d'Addiction Suisse du 5 octobre a rencontré un vif succès: plus de 150 personnes issues des entreprises ont décortiqué avec 10 intervenants de qualité l'impact des TIC sur l'organisation du travail et sur la santé des employé-e-s.

La vitesse au détriment de la qualité

Un constat est clair: les TIC (technologie de l'information et de la communication) bouleversent le monde du travail: surcharge informationnelle, augmentation de l'intensité et du rythme de travail, renforcement du contrôle (et de l'autocontrôle) de l'activité, affaiblissement des relations interpersonnelles et/ou des collectifs de travail, brouillage des frontières spatiales et temporelles entre travail et hors-travail. Les impacts sur les employés sont de plusieurs ordres: épuisement (on est jamais à jour), déconcentration, usage excessif des TIC, dépression, burnout. Au final, une moindre productivité pour les entreprises.

Les garde-fous en entreprise

L'employeur a l'obligation légale de veiller à la santé au travail. Evaluer régulièrement l'usage fait des TIC dans l'organisation en mettant au cœur l'humain, en associant direction, RH et santé est un garde-fou utile. De même, avoir des règles pour l'utilisation des TICS (notamment la messagerie: horaires, type, etc.), privilégier les rencontres face à face peuvent également restreindre les impacts négatifs liés aux TIC.

Une question générationnelle?

On parle souvent d'une jeunesse hyperconnectée à l'aise avec ce nouvel environnement. De fait, la jeune génération est confrontée à une précarisation du travail, et a des attentes en terme de carrière et de conciliation vie professionnelle et vie privée semblables aux générations précédentes. Par contre, dans un environnement plus instable, les jeunes sont plus mobiles d'un emploi à un autre. Les TIC obligent à repenser le management et l'orientent vers plus d'ouverture, jouant collectif en privilégiant l'intelligence émotionnelle.

Des pistes inspirantes pour les 150 personnes présentes qui repartent outillés pour mieux gérer les TIC dans leur entreprise.

 

Les présentations de la journée sont disponibles sur www.addictionsuisse.ch/hyperconnectivite

Source: Addiction Suisse

A lire aussi

Le PRP dans le traitement de la calvitie: une efficacité de plus en plus démontrée

Le PRP, plasma riche en plaquettes, est une technique de plus en plus employée dans différentes spécialités chirurgicales, par exemple en esthétique, pour améliorer...

Allergies, mieux vaut prévenir que souffrir

Pour prévenir une allergie ou améliorer une maladie allergique existante, il est essentiel d'éviter les allergènes (les substances qui déclenchent une allergie).

Les experts de l’histoire

Le nombre de séries télévisées traitant de la médecine légale prouve une certaine fascination du public. Avant de devenir quasiment infaillible, la spécialité n'a...

Profitez des festivals d’été!

La période estivale rime avec les festivals. S'il y a la musique, les festivals évoquent aussi la consommation d'alcool et d'autres substances psychotropes. Addiction...

Pour vivre mieux et vous épanouir: pensez positivement!

Nous sommes, à l’heure actuelle, bombardés de messages négatifs. Le mot «crise» est sur toutes les lèvres:
crise économique, crise énergétique, crise du réchauffement climatique. Les médias véhiculent essentiellement des informations désagréables. Or, ces dernières peuvent nous contaminer et nous plonger inconsciemment dans la pensée négative. Examinons quels sont les moyens à notre disposition pour réagir et penser plus positivement.