A fond la forme, profitez au maximum de l?été!

L’hiver, synonyme de grippe et de refroidissements, est enfin derrière nous. Hélas, même en été, ces maudits virus peuvent nous gâcher la vie et le plaisir des activités en plein air. Bien que l’on parle de «grippe estivale», il s’agit le plus souvent d’une infection grippale et non pas d’une véritable grippe. Gorge irritée, déglutition difficile, rhume, toux, maux de tête, courbatures et fièvre éventuelle en sont les symptômes typiques. La maladie évolue lentement, contrairement à une vraie grippe où une forte fièvre et un abattement général surviennent brutalement.

Quelques conseils pour passer un été sans nuages

Pour échapper à la grippe estivale, quelques règles s’imposent. Faites attention à la climati­sation, qui dessèche les muqueuses et facilite ainsi la pénétration des virus dans l’organisme. La différence de température avec l’extérieur ne devrait pas dépasser 5°C. Evitez les bains de soleil prolongés, qui affaiblissent le système immunitaire. Enfilez un maillot sec après la baignade, bougez beaucoup quand vous êtes à l’extérieur, adoptez une alimentation saine et buvez suffisamment (2 litres).

Si, malgré toutes ces précautions, un virus grippal vous rattrape, rincez-vous sans tarder et régulièrement le nez et la gorge avec une solution saline. Diverses préparations soulagent la fièvre, les douleurs et l’abattement. Le paracétamol, ­principe actif bien connu et ayant largement fait ses preuves, est un analgésique et un antipyrétique idéal: généralement bien toléré, il ménage l’estomac et convient aussi aux nourrissons, enfants et femmes enceintes. Vous trouverez également des remèdes contre le rhume et la toux dans votre pharmacie ou votre droguerie.

La grippe estivale sévit également à l’étranger. Pensez à emporter les médicaments appropriés dans votre pharmacie de voyage.

- Publicité -