Accueil Non categorizzato En tête à tête avec... Cédric Botter

En tête à tête avec… Cédric Botter

Un doctorant sur la glace!

Réaliser l’interview de Cédric Botter constitue un réel plaisir. Le contact est spontané et sympathique. Malgré un emploi du temps très chargé, le doctorant en minéralogie et hockeyeur professionnel de 28 ans est d’une disponibilité totale et rare… comme il l’est sur la glace avec son équipe.

Cédric, pourquoi avoir choisi le hockey sur glace?

J’ai commencé par le rugby. Papa ayant joué au hockey sur glace, je me suis tout naturellement orienté vers ce sport à l’âge de 8 ans, soit assez tardivement.

Vous avez débuté au HC La Chaux-de-Fonds et vous avez été rapidement repéré…

J’ai effectivement effectué mes premières armes avec le HC La Chaux-de-Fonds jusqu’à l’âge de 15 ans. Ensuite, j’ai évolué avec les novices et juniors élites du CP Berne en intégrant  progressivement  la première équipe, avec laquelle j’ai signé mon premier contrat professionnel à 18 ans.

Quels sont vos meilleurs souvenirs?

Le titre de champion suisse avec le CP Berne et la sélection avec l’équipe suisse des U18 pour les championnats du monde restent gravés dans mon esprit. Nous avions joué à cette occasion contre l’équipe russe, qui nous avait donné une véritable leçon de hockey… mais quel souvenir!

Vous êtes depuis 8 ans un pilier incontournable du HC Fribourg Gottéron. Dans quelle ligne évoluez-vous?

A 28 ans, je fais partie déjà des plus anciens du club. Attaquant, je joue dans la quatrième ligne, le plus souvent avec Jan Cadieux et Tristan Vauclair.

Doctorant en minéralogie et hockeyeur professionnel , le fait est assez rare pour être signalé…

Malgré la passion que  le hockey sur glace me procure, je ne pouvais pas m’imaginer de ne pas m’investir dans un autre domaine et pour mon avenir. Mener de front les deux activités est astreignant mais possible; cela exige une bonne organisation.

Quel sera le futur de Cédric Botter?

Pas dans le hockey! Je me projette volontiers dans l’enseignement ou la recherche. Transmettre mes connaissances à des jeunes constitue une belle motivation!

Cédric, quels sont vos rapports avec la santé?

Le temps  évoluant, je dois consacrer plus de temps au massage, au stretching, à la récupération. J’ai également intégré la  préparation mentale dans mon approche. Pour le reste, j’aime me faire plaisir sans trop me focaliser sur la nutrition… mais bien évidemment sans exagérer!

Serge C. Ducret
Éditeur de vitamag®

A lire aussi