Accueil Psycho Stress Éliminer le stress grâce aux plantes

Éliminer le stress grâce aux plantes

On considère le stress comme un mal majeur de notre époque, bien qu’il soit prouvé qu’il existe depuis l’aube des temps. Emprunté à l’anglais, le stress signifie «pression, contrainte». Il désigne la réponse physique et psychique d’un individu essayant de s’adapter à une sollicitation externe ou interne.

On ne le répétera jamais assez: une certaine dose de stress est nécessaire à la vie. Ce stress positif nous donne parfois l’élan nécessaire pour progresser. En revanche, un stress chronique amoindrit progressivement nos capacités d’adaptation, qui finissent par s’épuiser. Ainsi, nous tombons malades, physiquement ou psychiquement. Comment éviter d’en arriver là?

Selon Romain Ducret, coach et formateur professionnel, pour maîtriser le stress, rien ne vaut la pensée positive. «Entraînons-nous à porter notre attention sur les côtés positifs de chaque situation et à profiter des petits plaisirs de la vie quotidienne. La joie nous dynamise et nous détend à la fois!»

Et si la solution nous venait de la phytothérapie?

Aujourd’hui, l’orpin rose (Rhodiola rosea), fait l’objet d’un regain d’intérêt. Elle doit son nom au parfum de rose dégagé par sa racine.

Dans l’Antiquité, les Grecs, puis, plus tard, les Vikings, attribuaient des vertus fortifiantes à cette plante. Plus récemment, des médecins russes l’ont prescrite aux cosmonautes et aux athlètes pour repousser le seuil du stress et de la fatigue.

Classé, à juste titre, parmi les plantes «adaptogènes», l’orpin rose permet à l’organisme de faire face aux sollicitations auxquelles il est confronté. Loin d’être un produit dopant, il augmente les performances sans exciter, et il détend sans provoquer de la fatigue.

Quel que soit le type de stress auquel il est soumis, l’orpin rose soulage les symptômes physiques et psychiques liés à ce phénomène (fatigue, épuisement, tensions nerveuses, irritabilité, etc.). Cette plante est disponible en comprimés dans les pharmacies et drogueries.

Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

A lire aussi

Echec à la diarrhée!

D'un point de vue médical, on parle de diarrhée lorsque le poids quotidien de selles liquides dépasse 300 g. On distingue les diarrhées aiguës et chroniques. Les...

Comme la flore intestinale, la flore buccale est un excellent rempart contre les germes pathogènes

L’importance d’une flore intestinale saine a été clairement établie. Moins connu, mais tout aussi important, est le rôle joué par la flore buccale dans...

Journée mondiale de l’AVC, 29 octobre 2016: Agir correctement en cas d’attaque cérébrale

Une attaque cérébrale est un coup dur. Mais aujourd’hui, le traitement d’urgence évite de plus en plus de décès et de handicaps durables. La...

Les Andes, là où l?on touche le ciel du bout des doigts

De la couleur. Dans les étoffes tissées par les femmes péruviennes, dans les variétés de maïs oscillant du jaune or au rouge carmin ou encore dans le bleu du ciel qui semble à portée de main tant les villages perchés dans la cordillère des Andes semblent toucher les cieux.

Bonnes résolutions? Il est encore temps!

Nous voilà, déjà, à la fin du premier mois de l’année. Qu’en-t-il des bonnes résolutions prises le 31 décembre 2014? Combien d’entre nous ont...