Accueil En Vedette Un cadeau de la nature contre les refroidissements: l'échinacée

Un cadeau de la nature contre les refroidissements: l’échinacée

S’il y a une plante dont la réputation n’est pas surfaite, c’est bien l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea).

Un membre d’une nombreuse famille

Le terme échinacée dérive du grec echino (épine), à cause du disque central épineux de la plante. L’échinacée fait partie de la famille des Astéracées, qui comprend 11 taxons, tous originaires de l’Amérique du Nord. Trois plantes sont connues pour leur réputation en herboristerie: l’Echinacea purpurea, l’Echinacea angustifolia, et l’Echinacea pallida.
La première est la plante la plus utilisée et la plus efficace pour stimuler l’immunité. Important: elle est pourvue d’un effet immunomoduleur (immunorégulateur), c’est-à-dire qu’elle stimule le système immunitaire sans le surstimuler, d’où la possibilité d’une utilisation à long terme (deux mois) sans effets indésirables. L’échinacée est également pourvue d’un effet anti-inflammatoire, antiviral et bactéricide. Elle peut être ingérée à titre préventif ou curatif. Son action est d’autant plus efficace que sa prise est précoce.

L’histoire de l’échinacée

Elle était utilisée par les Indiens des plaines du Nord, plus que toute autre plante, pour l’élaboration de préparations médicinales.
Dans les années 30 elle devenait aussi populaire en Europe qu’aux Etats-Unis, puis elle fut quelque peu oubliée. Elle a été redécouverte il y a quelques décennies dans les pays occidentaux. Le naturopathe et phytothérapeute Alfred Vogel a joué un rôle de pionnier: il aimait raconter qu’il avait reçu en guise de cadeau des graines d’échinacée de la part d’un chef indien prénommé Oglala Lakota, au début des années 50.
Plus tard, il s’était mis à cultiver cette plante en Suisse, qui était rapidement devenue l’une des plus connues. Ainsi, sa réputation s’était rapidement répandue dans notre pays.

Plus d’infos sur l’échinacée:

www.avogel.ch

Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

A lire aussi

Profiter des vacances sans souffrir

Qui n'a pas connu la frénésie des départs en vacances? Une sensation de bien-être, de liberté et de bonheur nous envahit alors. Nous refusons de penser aux surprises désagréables qui pourraient nous attendre, comme les douleurs et les maladies.

La chute de cheveux au féminin: les conseils du Prof. Dr med. R.M.Trüeb de la Clinique dermatologique de Zürich

Professeur Trüeb, quelles affections rencontrez-vous le plus souvent dans vos consultations capillaires? 75% des cas concernent les chutes de cheveux héréditaires qui touchent davantage les...

Le petit-lait, des vertus à redécouvrir

Souffrant de constipation chronique, on m'a conseillé une cure de petit-lait. Mais j'ai aussi un peu de poids à perdre. Ne vais-je pas grossir avec un régime à base de lait? En quoi consiste une telle cure et quelles sont les propriétés de ce produit?

L’industrie pharmaceutique pose de nouveaux jalons en matière de protection des animaux de laboratoire

Soucieuses de poser de nouveaux jalons en matière d'expérimentation animale, les entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche ont signé une charte, dans laquelle elles s'engagent à améliorer encore les conditions de ces expérimentations ainsi que la protection des animaux de laboratoire.

Soleil: attention, danger!

Indispensable à la vie sur terre, synonyme de bien-être, bénéfique pour nos os, notre astre préféré peut se transformer en redoutable ennemi si nous en abusons.