Du bâtonnet en bois à la brosse à dents

Depuis quand existe-t-elle et à quoi ressemblaient ses prédécesseurs? Lors de fouilles archéologiques, on a retrouvé des bâtonnets en bois effilochés comme des pinceaux qui faisaient office de brosse à dents dans l’Egypte ancienne, vers 3000 avant J.-C. Certains peuples primitifs utilisent aujourd’hui encore des méthodes similaires. Ensuite, plus de 4000 ans se sont écoulés entre les bâtonnets égyptiens et l’invention de la première brosse à dents à poils par les Chinois en 1500 après J.-C. Cette dernière se composait d’un manche en os ou en bambou, surmonté d’un faisceau de poils de porc, et ressemblait également à un pinceau. A l’instar de nombreuses autres inventions, ce sont des commerçants qui ont ramené la brosse à dents en Europe, où les poils de porc furent rapidement remplacés par du crin de cheval, plus doux. A l’époque, les Européens se nettoyaient souvent les dents aussi avec des éponges ou bouts de tissu.

En 1780, la première usine à brosses à dents vit le jour en Angleterre. Elle fabriquait, de façon industrielle, des brosses en os et en poils de vache, évidemment réservées à la population aisée. C’est l’invention du nylon qui a permis, dès 1938, une production de masse à prix abordable. Au fil du temps, les poils très durs se sont arrondis et assouplis. Aujourd’hui, le vaste choix de brosses à dents marie fonctionnalité et perfection ergonomique.

- Publicité -