Accueil Santé De petites gouttes qui agissent grâce à des plantes médicinales efficaces

De petites gouttes qui agissent grâce à des plantes médicinales efficaces

La médecine est toujours en quête de nouveaux médicaments, et à juste titre. Or, certains remèdes éprouvés restent indétrônables. L’être humain recourt aux principes actifs des plantes médicinales depuis des générations pour se soigner, prévenir les maladies et se rétablir.

Les prairies colorées, avec leurs herbes et leurs fleurs, s’avèrent de véritables pharmacies naturelles. La plupart des plantes possèdent (bien) plus d’une propriété. Leur polyvalence se reflète dans les différents médicaments, qui reposent depuis la nuit des temps sur leur efficacité. Les adeptes de préparations à base de plantes apprécient justement les utilisations multiples qu’elles offrent et leur lien avec la nature.

En cas de malaise et de troubles digestifs

L’eau de mélisse, associée à un mélange d’huiles essentielles tirées de plantes médicinales, apaise en cas de malaise ou de troubles digestifs. L’anis étoilé et les clous de girofle soulagent les crampes d’estomac. La cannelle stimule la sécrétion de suc gastrique, car les personnes souffrant de troubles digestifs n’en produisent parfois pas assez. La lavande favorise l’élimination de gaz, ralentit leur apparition, apaise et dénoue les tensions, améliorant le bien-être.

Autres bienfaits des plantes médicinales

Certaines plantes médicinales apportent leur aide en cas de symptômes accompagnant les refroidissements, comme maux de tête et douleurs articulaires, ou en cas d’affection des voies respiratoires, comme la toux. Ainsi, les huiles essentielles de sauge, noix de muscade, clous de girofle et thym calment la douleur et réduisent l’inflammation. La polyvalence de tels mélanges à base de plantes médicinales en faisait et en fait encore des incontournables dans toute pharmacie domestique. Avant ou pendant un voyage, les mélanges d’huiles essentielles apaisent le mal des transports dont ils s’avèrent le compagnon idéal.
Comme ces préparations sont à base d’alcool, elles sont déconseillées aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes ou allaitantes.

Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

A lire aussi

Savez – vous que…

… il ne faut pas confondre «prébiotiques» et «probiotiques»? Les premiers sont des substances «bifidogènes», c’est-à-dire qui augmentent le nombre de bifidobactéries dans la...

De nouvelles données révèlent le fardeau de plus en plus important de l’ostéoporose en Europe

Rome, Italie (ots) - Chaque année, 43'000 personnes meurent des suites de fractures ostéoporotiques; les rapports indiquent que les systèmes de santé européens ne...

Pourquoi faut-il contrôler sa glycémie?

Soif intense, besoin fréquent d'uriner, amaigrissement rapide, fatigue, troubles visuels, démangeaisons, mauvaise cicatrisation des plaies... Les premiers symptômes du diabète passent souvent inaperçus ou sont attribués à d'autres causes. On estime qu'en Suisse, aux 200'000 diabétiques conscients de l'être, il faudrait ajouter 50'000 personnes atteintes, à leur insu, de cette redoutable maladie.

Astuces minceur

Ces quelques mesures vous aideront à maintenir votre poids ou, en complément à un régime hypocalorique, à mincir plus rapidement.

Les vitamines B, un remède en or… pas seulement en cas de stress!

Depuis des décennies, les vitamines B s'avèrent efficaces contre le stress ou en association avec les antibiotiques. Elles sont également indiquées pour prévenir ­l'artériosclérose, réguler le métabolisme des glucides, en cas d'anémie ou de contraception orale.