Accueil Santé De petites gouttes qui agissent grâce à des plantes médicinales efficaces

De petites gouttes qui agissent grâce à des plantes médicinales efficaces

La médecine est toujours en quête de nouveaux médicaments, et à juste titre. Or, certains remèdes éprouvés restent indétrônables. L’être humain recourt aux principes actifs des plantes médicinales depuis des générations pour se soigner, prévenir les maladies et se rétablir.

Les prairies colorées, avec leurs herbes et leurs fleurs, s’avèrent de véritables pharmacies naturelles. La plupart des plantes possèdent (bien) plus d’une propriété. Leur polyvalence se reflète dans les différents médicaments, qui reposent depuis la nuit des temps sur leur efficacité. Les adeptes de préparations à base de plantes apprécient justement les utilisations multiples qu’elles offrent et leur lien avec la nature.

En cas de malaise et de troubles digestifs

L’eau de mélisse, associée à un mélange d’huiles essentielles tirées de plantes médicinales, apaise en cas de malaise ou de troubles digestifs. L’anis étoilé et les clous de girofle soulagent les crampes d’estomac. La cannelle stimule la sécrétion de suc gastrique, car les personnes souffrant de troubles digestifs n’en produisent parfois pas assez. La lavande favorise l’élimination de gaz, ralentit leur apparition, apaise et dénoue les tensions, améliorant le bien-être.

Autres bienfaits des plantes médicinales

Certaines plantes médicinales apportent leur aide en cas de symptômes accompagnant les refroidissements, comme maux de tête et douleurs articulaires, ou en cas d’affection des voies respiratoires, comme la toux. Ainsi, les huiles essentielles de sauge, noix de muscade, clous de girofle et thym calment la douleur et réduisent l’inflammation. La polyvalence de tels mélanges à base de plantes médicinales en faisait et en fait encore des incontournables dans toute pharmacie domestique. Avant ou pendant un voyage, les mélanges d’huiles essentielles apaisent le mal des transports dont ils s’avèrent le compagnon idéal.
Comme ces préparations sont à base d’alcool, elles sont déconseillées aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes ou allaitantes.

Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

A lire aussi

Burgerstein Phosphatidyl-Serin PS La phosphatidylsérine pour améliorer les capacities de performance cérébrale.

Burgerstein Phosphatidyl-Serin PS peut apporter une contribution importante dans l‘amélioration et le maintien des facultés cognitives (mémoire, concentration, capacité d‘apprentissage). Il est indiqué comme complément alimentaire à prendre régulièrement et à long terme ou lorsque la capacité de performance cérébrale est particulièrement sollicitée.

Epilation, l’art et la manière

La mode de l'épilation n'est pas l'apanage de la société moderne. Dans l'Egypte des pharaons et la Rome antique, femmes (et hommes) éliminaient déjà poils disgracieux, superflus ou gênants.

Méningo-encéphalite à tiques (FSME)

La FSME est une maladie virale transmise par la piqûre d'une tique infectée. La vaccination est recommandée dès l’âge de 6 ans, aux personnes...

Dossier spécial: se soigner aux acides humiques

Que sont les acides humiques? Les acides humiques sont des produits naturels de dégradation de la matière végétale communément répandus dans la nature, p. ex....

Nutriments: plus on en reçoit, moins on en fabrique?

Pour ma part, je suis convaincue de l’importance des suppléments nutritionnels. Mais que peut-on rétorquer à leurs détracteurs, qui prétendent que le corps deviendrait paresseux lorsqu’il en reçoit?