Accueil Corps Bouche De l’importance d’une flore buccale saine

De l’importance d’une flore buccale saine

L’importance d’une flore intestinale saine a été clairement établie. Nettement moins connu, mais aussi très important, est le rôle joué par la flore buccale dans l’entretien de notre santé. En effet, outre à influencer l’haleine, le microbiote oral peut exercer des effets systémiques sur la totalité de l’organisme.

La flore buccale contient plusieurs centaines d’espèces différentes de micro-organismes, principalement des bactéries. En partie acquise à la naissance, elle varie sensiblement d’un individu à l’autre, en fonction de l’âge et du mode de vie. De nombreux facteurs l’influencent, favorablement ou non: le brossage des dents, les soins dentaires, l’alimentation (notamment le sucre et l’alcool), ainsi que des médicaments, en premier lieu, les antibiotiques.
Une banale infection virale de la sphère ORL, telle qu’un rhume ou une pharyngite, peut évoluer en une surinfection bactérienne nécessitant une antibiothérapie. Afin de prévenir une telle surinfection, de nombreuses tablettes à sucer contre les maux de gorge contiennent des antibiotiques. Or, ceux-ci peuvent altérer la flore buccale normale. La même action néfaste est exercée par les antibiotiques à avaler.

Une souche probiotique orale en quantité insuffisante

Parmi les «bonnes» bactéries de la flore buccale, le Streptococcus salivarius K12 revêt un intérêt particulier. En effet, il produit deux substances à l’action antimicrobienne, qui inhibent la croissance des nombreuses souches pathogènes bactériennes et virales, responsables, par exemple, de l’angine à streptocoques ou de l’otite moyenne. Malheureusement, on a constaté que seuls 2% de la population possèdent une flore buccale normale avec une quantité suffisamment élevée de cette bactérie probiotique.
La prise quotidienne d’une préparation contenant une quantité optimale de Streptococcus salivarius K12, soit plus d’un milliard de bactéries, permet de coloniser le pharynx avec cette souche probiotique et d’influencer favorablement la flore buccale.

Une action bienfaisante sur la sphère ORL

Ingérée pendant au minimum deux semaines après une antibiothérapie, une telle préparation permet de rétablir la flore buccale altérée. Elle peut également s’avérer bénéfique durant la mauvaise saison.

Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

A lire aussi

L’appétit, ça s’apprivoise

Nombreux sont ceux et celles qui accusent une prise pondérale durant la mauvaise saison. Les températures rigoureuses, d'un côté, n'invitent guère aux activités en plein air et, de l'autre, creusent l'appétit tout en augmentant l'envie de repas plus riches.

L?anesthésie, préoccupation de tous les temps

Pendant des milliers d’années, les opérations s’effectuaient à vif, à l’aide de pinces et de lames. C’est seulement dans les années 1950 que l’anesthésie moderne a permis de grandes avancées médicales.

Un clic pour votre santé, beauté et bien-être

Rien ne remplace le plaisir de «l’imprimé»: sentir l’odeur de son magazine, palper les pages d’un livre… Et pourtant, nous ne pouvons que constater que l’introduction et la fantastique évolution d’Internet ont révolutionné l’univers de la communication!

Prévenir et soulager la diarrhée du voyageur

Communément appelée turista, ce type de diarrhée atteint jusqu’à 50% des voyageurs se rendant, plus particulièrement, en Afrique, Asie ou Amérique centrale. Souvent bénigne,...

Une cure de jeûne bien équilibrée

En renonçant à toute nourriture solide dans le cadre d'une cure de jeûne, vous offrez une petite pause salutaire à votre organisme. Ce dernier élimine des toxines, se régénère et puise dans ses réserves superflues.