Accueil Santé Arthrose De l'espoir pour les victimes d'arthrose

De l’espoir pour les victimes d’arthrose

L’arthrose, une maladie dégénérative des articulations, entraîne douleurs, enflures et raideurs. Le terme dégénératif signifie que la maladie est liée à une destruction, en l’occurrence du cartilage, qui déforme par ailleurs l’os avoisinant. Cette affection douloureuse et chronique limite fortement la mobilité des personnes concernées et les gêne pratiquement 24h/24 dans leurs activités quotidiennes.

Traitement

Le traitement, composé de médicaments, de gymnastique et d’activité physique, a pour but de freiner l’évolution de la maladie et de permettre au patient d’être gêné le moins possible au quotidien.

Pendant une poussée active, on préconise généralement l’utilisation d’anti-inflammatoires et d’antidouleurs. Des principes actifs comme l’ibuprofène et le diclofénac permettent de calmer les douleurs articulaires aiguës. Pour contrer les douleurs moins intenses, le choix se portera sur des remèdes en application externe. Toutefois, lors d’utilisation prolongée, des effets secondaires peuvent survenir.

La nature au secours

En présence de certaines variantes d’arthrose douloureuse, des préparations à base de plantes, telles que les extraits de griffe du diable, de saule ou d’ortie, représentent une excellente alternative ou un très bon complément aux traitements sus-mentionnés. Selon des études, une poudre d’églantier sauvage (Rosa canina) est à même de calmer la douleur et de diminuer l’intensité des symptômes. Grâce à ses effets bénéfiques (douleur soulagée, articulations moins raides), son utilisation prolongée permet de réduire la prise de médicaments traditionnels. Par ailleurs, certains médecins conseillent, avec succès, cette poudre d’églantier aux patients atteints de douleurs dorsales chroniques.

A lire aussi

Ils troublent le rythme du coeur féminin

Qu'est-ce qui peut amener le coeur des femmes à perdre son rythme normal? L'interniste bâlois et cardiologue David Conen a cherché des réponses à...

Grippe – Refroidissements

Grippe, refroidissements: si semblables, si différents Il vous est certainement déjà arrivé qu’une personne de votre entourage, en vous voyant vous moucher ou en vous...

L’homéopathie contre la grippe et les états grippaux

On ne le répétera jamais assez: les états grippaux, fréquents entre novembre et mars, résultent soit de refroidissements, soit d’une infection par l’un des...

Mettre un frein à l’écoulement nasal…

L'automne et l'hiver sont les saisons par excellence des petits rhumes. Dans la majorité des cas, un virus est à l'origine des symptômes connus...

Entre l’hiver et le printemps, soyez vigilants

Personnellement, je trouve que la période février-mars fait partie des plus éprouvantes de l’année. Avant de s’avouer vaincu, l’hiver lance sa dernière offensive, avec...