Accueil Communiqués de presse Crise du coronavirus et écrans: troisième point de situation d’Addiction Suisse

Crise du coronavirus et écrans: troisième point de situation d’Addiction Suisse

14 mai 2020 – Avec la pandémie de Covid-19, les médias numériques ont gagné en importance; ils sont devenus indispensables dans la vie de tous les jours. S’ils offrent de nouvelles possibilités à certains, ils peuvent présenter un risque pour d’autres, en particulier lorsqu’ils sont utilisés pour échapper aux soucis du quotidien ou au stress psychique. Vous trouverez de plus amples informations sur le sujet dans le nouveau point de situation d’Addiction Suisse à la page www.addictionsuisse.ch/coronavirus

Avec la pandémie de Covid-19, Internet et les écrans ont pris une importance encore plus grande. Ils sont devenus indispensables, que ce soit pour le travail, la formation ou les loisirs. Alors que beaucoup en profitent et améliorent leurs compétences numériques, d’autres courent le risque d’être en ligne encore plus souvent aux dépens d’autres obligations. L’isolement social et l’augmentation du temps passé à la maison peuvent rendre plus fréquentes certaines motivations considérées comme à risque, en particulier l’utilisation d’Internet pour échapper aux difficultés quotidiennes ou au stress psychique. 

Réexaminer son utilisation d’un œil critique

La grande majorité de la population garde le contrôle de sa consommation de médias numériques, même si elle passe davantage de temps devant les écrans en ces temps exceptionnels. Les professionnels conseillent néanmoins de rester vigilants et d’observer attentivement sa pratique dans ce domaine.

Dans la situation exceptionnelle que nous vivons, une petite minorité de personnes risque de développer un usage problématique d’Internet. Les symptômes sont par exemple une prépondérance des activités en ligne sur les autres intérêts et obligations ainsi que la poursuite de l’utilisation malgré des conséquences négatives. Les personnes les plus vulnérables sont celles qui avaient déjà du mal à contrôler leur consommation auparavant. 

=> Conseils pour les parents 

A lire aussi

Mal des transports, un mal récurrent surmontable

Trouble banal mais très désagréable, la naupathie ou cinétose, communément appelée mal des transports, est caractérisée par un dégoût subit, des nausées et des vertiges, ainsi que, le plus souvent, par une sudation excessive.

L’huile de chènevis au service de la beauté et de la santé

Le chanvre ou Cannabis sativa, originaire de l'Inde, est l'une des plus anciennes plantes à être cultivée. Depuis plus de 3000 ans, l'homme utilise les fibres du chanvre pour en faire des cordes et des ficelles. On distingue le chanvre à fibres, dépourvu de substances psychotropes (agissant sur le psychisme), et le chanvre à résine, qui contient des cannabinoïdes à effets stupéfiants, la substance principale étant le THC (delta-9 tétrahydrocannabinol). Aucun critère morphologique ne permet de différencier ces deux types de chanvre, seule une analyse chimique peut le faire.

Augmentez votre rendement physique et intellectuel!

A notre époque, les exigences vis-à-vis de notre rendement sont de plus en plus élevées. Toutefois, une concentration soutenue et une grande attention suffisent déjà à mettre nos cellules nerveuses à dure épreuve.

la Journée des malades 2019

Avoir des connaissances sur la santé est une force dans toutes les circonstances de la vie Berne, mars 2019. Détenir un savoir et pouvoir l’appliquer...

Déroutante spiruline

Très riche en protéines et en fibres, l'algue spiruline exerce un effet coupe-faim, tout en fournissant très peu de calories. Il serait toutefois fort dommage de l'identifier aux régimes minceur. Il s'agit en effet d'un complément alimentaire de grande valeur, adapté à tous et à tout âge.