Accueil Communiqués de presse Création d?une communauté d?intérêt pour venir en aide aux patients atteints de...

Création d?une communauté d?intérêt pour venir en aide aux patients atteints de maladies rares

Les patients souffrant d’une maladie rare sont confrontés à de nombreuses difficultés. Bien souvent, il faut beaucoup de temps avant que le bon diagnostic soit établi. Les maladies rares nécessitent généralement un traitement à vie. En raison de définitions opaques et de lacunes réglementaires, le remboursement du diagnostic et du traitement est source d’inquiétude parmi les patients. La gestion des maladies orphelines constitue par conséquent un véritable défi pour le système de santé publique suisse. La Suisse accuse du retard dans ce domaine. En effet, le pays ne s’est pas encore doté d’une stratégie nationale et d’un plan d’action pour les maladies rares, contrairement à la plupart des pays européens.

Un plan d’action national pour la Suisse

En novembre 2010, la Conseillère nationale Ruth Humbel avait déposé un postulat dans lequel elle demandait au Conseil fédéral d’élaborer une stratégie nationale accompagnée d’un plan d’action pour les maladies orphelines. Le Conseil fédéral a adopté ce postulat et chargé l’Office fédéral de la santé publique de formuler une proposition correspondante. La CI, présidée par la Conseillère nationale Ruth Humbel, souhaite aider l’administration dans son travail.

Travail de sensibilisation

Jusqu’à maintenant, les maladies rares n’ont pas été une priorité pour le système de santé publique suisse. La connaissance et la reconnaissance des maladies orphelines sont encore insuffisantes en de nombreux lieux. Il convient de les améliorer. D’autres axes d’intervention méritent des efforts: le transfert des connaissances, l’échange d’informations et la coopération parmi le personnel spécialisé. En plus de participer à l’organisation de projets, la CI Maladies rares souhaite également sensibiliser le monde politique, les administrations publiques, les médias et l’opinion à la question des maladies rares et se faire l’écho des préoccupations des patients.

 

A lire aussi

En forme durant l’automne, tout naturellement

Comment se protéger des refroidissements de façon naturelle? Un mode de vie sain est primordial: privilégier une alimentation riche en vitamines, éviter d'être stressé en...

Engage-toi avec Together vitamag®

Lukla est un petit village de 850 habitants, qui se situe à 2850 mètres d’altitude dans la vallée du Solukhumbu, passage obligé des alpinistes...

Une bonne mémoire, pas seulement pour les éléphants

Nous dépendons tous les jours des performances de notre cerveau, dont la mémoire. Celles-ci sont ralenties par le vieillissement naturel, mais d'autres ­facteurs tels que le stress, au travail ou dans la vie quotidienne, prennent également leur tribut.

Pour vivre mieux et vous épanouir: apprenez à vous estimer

Une bonne estime de soi-même améliore considérablement notre vie au quotidien. L'estime de soi vous aide à atteindre une vie sereine et épanouie. Elle améliore vos relations interpersonnelles. En plus, grâce à une bonne estime de vous-même, vous serez capable de mieux apprécier le moment présent. Développez votre estime, vous en retirerez une multitude de bénéfices.

la Journée des malades 2019

Avoir des connaissances sur la santé est une force dans toutes les circonstances de la vie Berne, mars 2019. Détenir un savoir et pouvoir l’appliquer...