Accueil À propos Corona Virus: rôle d'un média santé

Corona Virus: rôle d’un média santé

Pandémie et infos sur la santé: notre média Vitamag et son rôle sociétal 

La crise mondiale créée par le Coronavirus est le premier défi sanitaire majeur de cette décennie. Dans le monde d’aujourd’hui, où la circulation de l’information est rapide et la vérification des faits n’est pas toujours au rendez-vous, les fausses rumeurs et les angoisses infondées peuvent se propager encore plus vite que les pandémies. 

Dans ce contexte, un média comme Vitamag doit remplir son rôle sociétal. Avec un contenu crédible et intéressant pour le grand public depuis 25 ans, une confiance des entreprises du secteurs et des autorités de surveillance, Vitamag et ses différents supports – principalement digitaux – peut jouer un rôle important pour prévenir et informer. 

Notre mission? Informer, avec des sources fiables 

La volonté d’informer est en tant que telle positive. Ceci dit, il faut que les informations fournies soient exactes, vérifiées et à jour. Nous nous concentrons donc sur les sources que sont les organismes officiels en Suisse (OFSP), chez nos voisins ou plus largement au niveau mondial (OMS), et sur le partage d’articles de médias de référence en Suisse ou ailleurs. 

Ce souci de véracité doit être accompagné de réactivité: le citoyen doit pouvoir être sûr d’avoir une information qui est constamment mise à jour… lorsqu’on parle du nombre de cas en Suisse, de l’évolution de la situation dans les pays limitrophes, ou de la recherche sur les traitements, il est essentiel de fournir l’information la plus fraîche et la plus récente possible.

Notre vision? La gratuité absolue 

Au vu de l’importance des sujets, et de la nécessité de diffuser des informations fiables le plus largement possible, l’accès à l’information doit absolument être gratuit pour notre audience. De manière encore plus engagée, nous voulons aussi que les émetteurs pertinents puissent accéder à notre audience gratuitement. 

Dans ce sens, nous nous engageons à publier et à partager les informations importantes dès leur réception. Alors que nos médias connaissent des pics d’audience, nous avons pris l’engagement d’investir 100% des bénéfices publicitaires de nos supports numériques dans la promotion de l’information gratuite sur la santé en Suisse. 

Le choix du digital 

Avec un magazine imprimé deux fois par an et des supports numériques accessibles en temps réels, 24h sur 24 et 365 jours par an, le choix du digital nous paraît naturel pour communiquer sur une crise où le temps joue un rôle clé: les scoops d’hier ne sont même plus des informations aujourd’hui. Plus précisément, tout en enrichissant notre site web, nous allons privilégier la communication via les réseaux sociaux pour toucher les audiences en temps réel et leur permettront de poser des questions à nos rédacteurs spécialisés.

Pour aller plus loin 

Pour visiter notre présence média, vous pouvez aller sur Facebook (@vitamag.ch) ou Instagram (FR: @vitamag_fr | DE: @vitamag_de | IT: @vitamag_it)

A lire aussi

Ils troublent le rythme du coeur féminin

Qu'est-ce qui peut amener le coeur des femmes à perdre son rythme normal? L'interniste bâlois et cardiologue David Conen a cherché des réponses à...

Maximisez votre succès dans le conseil-vente global grâce à votre intelligence émotionnelle!

Le quotient émotionnel revêt une plus grande importance que le quotient intellectuel! Pour lire plus... téléchargez l'article en format PDF

De l’espoir pour les victimes d’arthrose

Les douleurs articulaires liées à l'arthrose sont l'une des principales raisons qui poussent les patients à solliciter le conseil des professionnels de la santé. Parfois, les troubles se manifestent à l'enfance déjà, mais, en général, le risque de souffrir d'arthrose augmente avec l'âge.

2010 est l?Année du poumon

Dans le monde, les maladies pulmonaires causent près de 20% des décès.* C’est précisément pour informer le public au sujet de ces maladies fort répandues que le Forum of International Respiratory Societies – FIRS (le Forum des sociétés pulmonaires internationales) a déclaré l’année 2010 «Année du poumon». La Ligue pulmonaire et la Société suisse de pneumologie proposent en octobre 2010 des activités dans toute la Suisse, avec une présence sur les stands et un test gratuit de la fonction pulmonaire.

La médecine de la Grande Guerre

Il y a 100 ans éclatait la guerre de 14-18. Face à l'horreur du conflit, les médecins ont fait face à des pathologies à...